dimanche, 16 décembre 2018
 

Meeting de solidarité avec les prisonniers politiques du mouvement du Rif-Maroc

Meeting de solidarité Appel pour la libération des prisonniers politiques du Hirak du Rif Mardi 2 octobre 2018 de 19h à 22h salle Jean-Dame, 17 rue Léopold-Bellan Paris 75002 Avec la participation de :

- ABDELLATIF LAÂBI MOHAMMED HARBI

- KAMEL JENDOUBI

- MGR GAILLOT

- MICHEL TUBIANA

- GUSTAVE MASSIAH

- VERVEINE ANGELI (SOLIDAIRES)

Témoignage de :

  • BOUCHRA DALOUH, SŒUR D’UN DÉTENU DU HIRAK

Présentation par :

ROSA MOUSSAOUI, JOURNALISTE

Avec le soutien de :

ATTAC , MRAP, PCF, Ensemble, AFAPREDESA, CEDETIM, Réseau IPAM, ACORT, Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie (Belgique), UJFP, CORELSO, Association ElGhorba, Association Femmes Plurielles, ETCR, UTAC, UTNE, AIDDA, Collectif 3C, Forum Palestine Cioyenneté, Mouvement ECOLO, FUIQP, Ligue des Droits de l’Homme, Le Collectif Afrique, Solidaires, NPA,

Droit Devant, Institut Mehdi Ben Barka- Mémoire vivante, EELV, NPA…

La mort atroce du jeune vendeur de poissons Mohcine Fikri, lé 28 octobre 2016, broyé par une benne à ordures à El-Hoceiïma [Rif], a mis en lumière l’ampleur des injustices quotidiennes subies par les habitants de cette région marginalisée du Maroc.

Le mouvement social et citoyen qui s’ensuivit pour la dignité et la justice sociale à porté pacifiquement un cahier de revendications sociales, économiques, culturelles et environnementales crédible et réalisable.

Face à l’ampleur de ce mouvement citoyen, les autorités marocaines ont tenté le pourrissement du mouvement avant de mettre en branle les méthodes qu’elles savent faire : au lieu de lancer un dialogue, elles ont procédé à des arrestations de plusieurs centaines de jeunes et de moins jeunes, de journalistes, de militants des droits humains, déployant l’armée et des corps de police et de gendarmerie dans l’ensemble de la région du Rif.

C’est le retour des pratiques des « années de plomb » avec leur cortège de répression et de procès préfabriqués. Plusieurs leaders du mouvement ont écopé de vingt ans de prison avec des chefs d’inculpation fallacieux.

Nous, associations maghrébines de l’immigration signaotaires de cet appel, en solidarité avec la population rifaine et ses revendications légitimes, avec l’ensemble des mouvements sociaux et citoyens des autres régions marocaines, appelons à un meeting international pour la libération des prisonniers d’opinion du Hirak et de tous les prisonniers politiques au Maroc.

association de défense des droits de l’Homme ou Morce [ASDHOMI, Association des Morocaoins en France (AMF), Association des trovoilleurs maghrébins de France [ATMF, Comité pour le respect des libertés er des droits de l’Homme en Tunisie [CRLOT), Collectif algérien en France ACDA (Algérie), Fédération des comités de soutien du mouvement rifain en Fronce |FCSMER, Immigration Développement Démocratie [IDD, hssodiation morocaine des droits humains Poris/lDF ([AMDH Faris/iDF)

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes