mardi, 18 juin 2019
 

Mauritanie :Les présidentielles 2019, une chance historique pour le peuple mauritanien à saisir.

La constitution, en verrouillant de façon hermétique toute possibilité d’un troisième mandat, elle a ainsi offert à notre peuple, pour la première fois, depuis plus de quarante ans, une occasion historique pour mettre fin au règne de l’oligarchie « gabegiste » milito-affairiste dans notre pays.

Le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, comme tout dirigeant autocrate en fin mandat sent de plus en plus le « désert » s’élargir autour de lui et le rang des soutiens ou des ses anciens soutiens s’effiloche jour après jour. Désormais la crainte et l’allégeance ne sont plus d’actualité, il ne contrôle presque plus grand-chose, son départ est imminent (dans moins de deux mois et demi), et il quittera définitivement et pour toujours le palais présidentiel ( c’est la constitution).

Le poulain ou le complice de toujours, le général Mohamed Ould Ghazouana qu’il a désigné ou nommé pour lui succéder, au jour d’aujourd’hui, ne détient aucun levier du système, presque tout lui échappe. Beaucoup parmi son camp hésitent encore ou ont rejoint d’autres candidats. Ceux qui ce sont engagés c’est plutôt la guerre de position qui les domine et les préoccupe.

Le peuple mauritanien a donc là, une opportunité historique pour mettre fin à la continuité de ce système incarné par la candidature général Ould Ghazuwani. Le premier rôle de mobilisation doit être assumé et assuré par la jeunesse mauritanienne dans toutes ses composantes et dans toute sa diversité. Tous les patriotes femmes et hommes doivent également mesurer les enjeux de ces élections et se mobiliser pour secourir ce peuple qui a tant souffert.

Donc notre choix dans les semaines à venir sera déterminant pour notre avenir. Nous ne devons pas nous laisser séduire par des gains immédiats ou des promesses sans lendemain. Nous ne devons pas non plus nous tromper d’élections. Nous devons être également très vigilants pour ne pas tomber dans le piège d’un choix ethnique, communautaire ou racial. Il s’agit d’une élection plus que jamais cruciale pour notre avenir, pour l’avenir de la Mauritanie dans toutes ces composantes. Il s’agit de mettre fin à un système inique de plusieurs décennies, qui a divisé, dilapidé les biens l’état. Une oligarchie qui a mis notre système éducation et de santé à terre. Et qui a instauré un système de gouvernance injuste et discriminatoire.

Notre choix doit être guidé donc par les défis auxquels le pays fait face, s’adapter à la gravité de la situation et s’appuyer sur la passé et le présent de chacun de nos candidats, en fait sur leurs crédibilités. Ce sont des indicateurs fiables qui peuvent nous éviter des pièges.

Parmi les différents candidats hors système discriminatoire, mon choix personnel se porte sur Dr Mohamed Ould Maouloud, candidat de la coalition Changeons D’Ere. Ce choix n’est nullement dicté par des considérations subjectives, mais sur des faits concrets et incontestables, et je citerai quelques exemples parmi tant d’autres :

Depuis plus cinquante ans (50 ans) sans discontinuité Dr Mohamed Ould Maouloud est au service de la défense notre pays sur tous les plans : Il a appartenu aux organisations qui ont posé pour la première fois et ont lutté : — pour l’abolition de l’esclavage, contre le féodalisme, pour le respect du droit de la femme, pour la dissolution des castes et pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, des ouvriers et des paysans. — Pour la transcription, l’enseignement et l’officialisation de toutes nos langues nationales. — Pour l’indépendance nationale – la sortie de la zone franc et la nationalisation de la MIFERMA ( devenue SINIM). Le Dr Mohamed Ould Maouloud a été de tous les combats contre les fossoyeurs de l’unité nationale en 1986- 1987 en 1989-1990 et 1991 lorsque le pays était au bord de son implosion.

Il est en réalité le candidat de tous les mauritaniens, de toutes nos communautés de toutes nos composantes nationales. Si les mauritaniens portent leur choix sur lui, il y a aucun doute insallah l’espoir naîtra et une Ère nouvelle éclaircira notre avenir assombri par tant ‘années de gabegie, de corruption et de discrimination.

Qu’Allah protège ce pays de ses ennemis intérieurs et extérieurs.

Marega Baba/France.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes