mardi, 28 février 2017
 

Claude MANGIN-ASFARI empêchée d’entrer sur le territoire marocain

Depuis hier soir 5 février, Claude Mangin-Asfari est bloquée à l’aéroport de Casablanca où elle est arrivée vers 18 h. On lui a pris son passeport, et signifié qu’elle n’avait pas le droit d’entrer au Maroc. Elle ne peut accéder à sa valise, car on veut (...)

En savoir plus »
 

Maroc – Préoccupations autour du procès des militants sahraouis de Gdeim Izik

Le procès en appel des 24 militants sahraouis arrêtés autour du démantèlement du camp de Gdeim Izik en 2010 a repris le 23 janvier à Rabat. Entre risque d’instrumentalisation des familles de victimes et entrave à la défense des accusés par les (...)

En savoir plus »
 

Pour la justice européenne, le Sahara occidental n’est pas marocain

Selon la Cour de justice de l’Union européenne, les accords d’association et de libéralisation entre l’Union européenne et le Maroc ne s’appliquent pas au Sahara occidental. Ce jugement du 21 décembre 2016 prend le contre-pied de la politique de (...)

En savoir plus »
 

Le Maroc condamné par le Comité de l’ONU contre la torture dans l’affaire Naâma Asfari

Le Maroc a été condamné [1] lundi 12 décembre par le Comité de l’ONU contre la torture dans le cadre de la plainte déposée par l’ACAT et le cabinet Ancile-avocats au nom du militant sahraoui Naâma Asfari. Les auteurs de la plainte appellent le Maroc à (...)

En savoir plus »
 

Le coup de sang printanier de Mohamed VI empêtre diplomatie et justice marocaines

Marchandage au Conseil de Sécurité de l’ONU, agitation médiatique en Afrique, effet d’annonce au Maroc… tout y est passé pour masquer l’embarras d’un colonisateur dos au mur, face à un peuple qui ne démord pas de son droit international à (...)

En savoir plus »
 

Mohamed Abdelaziz, un indépendantiste intransigeant

Le chef du Front Polisario Mohamed Abdelaziz, décédé mardi “des suites d’une longue maladie”, était un dirigeant historique du mouvement qui lutte depuis 40 ans pour l’indépendance du Sahara occidental. Président de la République arabe sahraouie (...)

En savoir plus »
 

Sahara occidental : À quand le respect du droit international ?

Depuis 24 ans, le Maroc s’oppose par de multiples tergiversations et corruptions à l’organisation d’un référendum d’autodétermination dans cette colonie. Avec le soutien de la France. Considérant que « tous les peuples ont un droit inaliénable à la (...)

En savoir plus »
 

Maroc – Arrestation d’une délégation internationale de juristes en soutien aux prisonniers de Gdeim Izik

Une délégation envoyée par le collectif international de juristes en soutien aux prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik a été arrêtée mercredi 6 avril à Rabat. A 18 heures (heure locale), Me Ingrid Metton, avocate française, Eric David, (...)

En savoir plus »
 

Appel urgent pour les prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik en grève de la faim à la prison de Rabat-Salé

Au Conseil national des droits de l’homme (CNDH), À la Délégation interministérielle pour les droits de l’homme, Au ministère de la justice du Maroc Constitué le 25 février 2016, le comité de grève des prisonniers sahraouis de Gdeim Izik à la prison de (...)

En savoir plus »
 

Solidarite avec les prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim illimitée

Les 24, 25 et 26 mars Place de la République à Paris GREVE DE LA FAIM SOLIDAIRE avec les prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim illimitée depuis le 1er mars à la prison de Rabat-Salé au Maroc Aujourd’hui, 22 mars, cela fait 22 jours (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes