mercredi, 15 août 2018
 

Le Pacte de la Tunisie pour l’égalité et les libertés individuelles

Le Pacte de la Tunisie pour l’égalité et les libertés individuelles (traduction FR en bas ) ميثاق تونس للمساواة والحريات الفردية إيمانا منّا بأحقيتنا في تونس تتسّع للجميع، باختلافاتنا وألواننا وإيقاعاتنا وتنوّعنا وقناعاتنا. وانتصارا منا لألق الحرية وقد أدركنا (...)

En savoir plus »
 

Tunisie : Aux origines de l’embrasement social de janvier 2018

La Tunisie a connu, durant la semaine du 8 janvier, un nouvel embrasement en réponse aux mesures antisociales contenues dans la loi de finances 2018. Après une semaine de contestation, et parfois de heurts très violents avec la police [1], un calme (...)

En savoir plus »
 

Tunisie : «  La jeunesse révoltée et les classes laborieuses ne vont pas s’arrêter au milieu du chemin  »

Questions à Fathi Chamkhi, dirigeant du Front populaire, député et animateur de RAID (ATTAC et CADTM en Tunisie). Quelles sont les raisons immédiates des mobilisations  ? Un nouvel embrasement social a commencé le 8 janvier et les jours suivants. Il (...)

En savoir plus »
 

« Ce n’est pas au peuple tunisien de payer…

Lundi 8 janvier, a commencé en Tunisie une vague de mobilisations contre la cherté de la vie, et plus largement le durcissement de la politique d’austérité suite au vote de la loi de finances 2018. Une explosion de colère En Tunisie, le mois de (...)

En savoir plus »
 

Avancée historique pour le droit des femmes tunisiennes

La FTCR se félicite des mesures annoncées par le président de la République tunisienne M Béji Caïd Essebsi concernant l’abolition de la circulaire du 5 novembre 1973 qui interdit à une femme tunisienne d’épouser un non-musulman. M Caïd Essebssi a (...)

En savoir plus »
 

Tunisie : De Victimes à Accusé(e)s

L’accusation d’outrage à fonctionnaire utilisée comme représailles contre les citoyen(ne)s Les Tunisiens et Tunisiennes qui portent plainte contre la police pour ses agissements s’exposent à des représailles et peuvent se retrouver accusés d’outrage (...)

En savoir plus »
 

NON A L’ACCORD TUNISO-ALLEMAND ORGANISANT LES EXPULSIONS MASSIVES DE MIGRANTS TUNISIENS.

Selon des déclarations officielles reprises par les médias, le Président de la République Tunisienne et la chancelière allemande ont annoncé la signature d’un accord tuniso-allemand prévoyant l’expulsion de 1500 migrants tunisiens prétendus en situation (...)

En savoir plus »
 

Les Mouvements sociaux en Tunisie, 6 ans après la Révolution

Le Comité pour le respect des libertés des droits de l’homme en Tunisie (CRLDHT), le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID), – l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (...)

En savoir plus »
 

"Tunisie : six ans après la Révolution, les mouvements sociaux se multiplient"

Le Comité pour le respect des libertés des droits de l’homme en Tunisie (CRLDHT), le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID), - l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (...)

En savoir plus »
 

Tunisie : Le parlement devrait amender le projet de loi sur les stupéfiants Il faut supprimer les peines de prison pour les simples utilisateurs

Le parlement tunisien devrait amender le projet de loi sur les stupéfiants qui lui a été présenté, afin d’en renforcer les dispositions en matière de droits humains, ont déclaré aujourd’hui Human Rights Watch, Avocats sans Frontières et la Ligue (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes