mercredi, 19 septembre 2018
 

Que vive la révolution tunisienne !

Le PST salue la lutte courageuse du peuple tunisien qui a fait tomber le dictateur Ben Ali et redonné espoir aux peuples de la région et du monde.

La première victoire de la révolte sociale et démocratique des masses populaires tunisiennes est d’avoir dévoilé le vrai visage de cette vitrine du libéralisme. Un mois de luttes et de sacrifices ont montré au monde que le soit disant miracle tunisien n’est pas seulement fait de la misère de l’arrière pays mais que partout en Tunisie, il est bâti sur la répression, l’humiliation et la corruption. Partout en Tunisie, le chômage des jeunes est massif et la paupérisation progresse avec la crise mondiale condamnant ce modèle tant vanté par nos classes dirigeantes.

L’autre leçon importante qui ressort de cette épopée historique, c’est que la révolution est possible, même dans nos pays. Les guerres de libération avaient porté haut l’espoir d’un changement par la lutte des masses. Mais il y a eu tant de déconvenues, tant de déceptions. Récemment encore, l’explosion populaire d’octobre 88 a débouché sur une impasse barbare semblait déconsidérer la révolte. L’explosion de janvier 2011 finit dans la confusion. Et bien, oui la révolution est possible ! Elle est, même, le seul moyen pour un changement radical.

Le gouvernement provisoire, Benaliste sans Benali, donne l’impression désagréable d’une révolution de Palais pour voler au peuple sa victoire et maintenir la tutelle impérialiste. Mais ce n’est pas fini. La révolution continue !

Nous ne reprochons pas à Sarkozy et à ses prédécesseurs de soutenir la dictature comme s’ils étaient des modèles de vertu. Nous leur disons arrêtez de piller la Tunisie ! Ce n’est pas par sadisme que Ben Ali, et d’autres, ont fait de leur pays une prison, c’est pour satisfaire les exigences des tuteurs impérialistes, européens et américains. La répression policière et l’oppression sociale sont destinées à garantir à ses parrains, une main d’œuvre bon marché et soumise pour procurer des vacances pas chères aux citoyens des puissances protectrices, pour permettre aux multinationales des délocalisations profitables.

Le PST salue l’UGTT dont les grèves et les manifestations ont structuré la protestation populaire l’UGTT qui, aujourd’hui encore, exprime sa loyauté aux aspirations des masses. Le PST salue les militants qui continuent le combat pour la libération sociale et démocratique du peuple tunisien.

SN du PST. Alger, le 18 janvier 2011

PST 27 Boulevard Zirout Youcef, Alger. Tel/fax 021 71 47 72 - Email pst_dz@yahoo.fr Siteweb : www.pst-dz.org

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes