samedi, 19 janvier 2019
 

SOLIDARITÉ AVEC ABDESSALEM HIDOURI ET LE PEUPLE TUNISIEN

Notre camarade Abdessalem Hidouri, militant révolutionnaire tunisien, militant syndical à l’UGTT au syndicat de l’enseignement du second degré, enseignant au lycée de Menzel Bouzaïane dans la région de Sidi Bouzid, a été arrêté cet après-midi.

Il est accusé d’avoir participé fin juillet à incendier le poste de police de Menzel Bouzaïane, alors que la seule « preuve » que la police prétend détenir est une vidéo dans laquelle il apparaît participant à une manifestation de dénonciation de l’assassinat du militant du Front Populaire Mohamed Brahmi. Il comparaîtra demain matin au tribunal d’instance, où les militants syndicaux et politiques comptent bien se mobiliser le plus massivement possible.

Le gouvernement tunisien démontre ainsi non seulement sa lâcheté (en procédant à de multiples arrestations en période de vacances scolaires et de fêtes de fin d’année) mais aussi sa détermination à harceler le mouvement révolutionnaire et plus particulièrement ses dirigeants les plus déterminés.

Le NPA exprime sa solidarité avec le camarade Abdessalem Hidouri. Il condamne cette arrestation arbitraire et les mesures d’intimidation permanente des militants et des organisations du mouvement ouvrier tunisien. Le NPA exprime plus largement sa solidarité avec la population et les travailleurs de Tunisie qui se battent courageusement depuis trois ans pour la liberté et la justice sociale, pour l’approfondissement du processus révolutionnaire.

NPA (France), mercredi 25 décembre 2013

* http://www.npa2009.org


 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes