mercredi, 18 septembre 2019
 

Tunisie : LES ESCADRONS DE BEN ALI INCENDIENT LA SYNAGOUE D’EL HAMMA ET LA SOUS PREFECTURE DE KASSERINE

Un groupe de personnes a incendié la synagogue d’El Hamma près de Gabes dans le sud tunisien lundi soir. "Ca m’étonne car il y avait des policiers non loin de la synagogue a indiqué M Perrez chef de la communauté juive de Djerba à l’AFP. La FTCR et le CRLDHT dénoncent cet acte odieux perpétré contre un lieu de culte de nos concitoyens juifs tunisiens. La FTCR et le CRLDHT présentent leurs sincères regrets à la communauté juive tunisienne ainsi que toutes leurs solidarités, et demandent que les auteurs de ce forfait soient arrêtés le plus vite possible et fermement condamnés. La FTCR et le CRLDHT réaffirment leur volonté de lutter contre toutes les formes d’intolérances et particulièrement celles à caractère religieux. La Tunisie restera une terre multi-confessionnelle comme elle l’a été depuis des millénaires. D’après des informations qui nous sont parvenus cet acte a été commis par des groupes liés aux forces du dictateur BEN Ali qui sévissent dans le pays semant la terreur et de graves désordres. Ils ont aussi incendié la sous préfecture de Kasserine un lycée et un institut supérieur. Des manifestants ont reconnu avoir touché 25 dinars d’agents liés à l’ancien pouvoir pour attaquer la manifestation des femmes de samedi dernier. La FTCR et le CRLDHT appellent les citoyenEs, les associations, les syndicats et les partis politiques à s’unir pour combattre ce plan diabolique visant à semer la terreur dans la Tunisie nouvelle afin de restaurer les forces e l’ancien Régime.

HALTE AUX ESCADRONS DE BEN ALI

LA REVOLUTION VAINCRA

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes