mardi, 11 décembre 2018
 

La page de Ali Idrissa

Ali Idrissa : « L’accord annoncé entre Areva et le Niger était du bluff »

Un tiers de l’uranium utilisé dans les centrales nucléaires françaises provient des mines exploitées par Areva au Niger, l’un des pays les plus pauvres de la planète. Sous la pression de la société civile, le gouvernement nigérien a souhaité obtenir du groupe nucléaire français un partage plus juste des revenus de l’uranium. Aujourd’hui, plus d’un an après l’annonce en fanfare de la signature d’un accord, les nouvelles conventions fiscales entre le Niger et Areva n’ont toujours pas été publiées. Entretien (...)

En savoir plus »