samedi, 23 mars 2019
 

La page de Collectif pour la vérité des urnes (Togo)

INSURRECTION ET CONFÉRENCE INCLUSIVE AU TOGO EN 2019 : Le recours en dernier ressort !

1. LE RECOURS EN DERNIER RESSORT EN 2019 Lorsqu’au Togo, le pouvoir militaro-civil-ésotérique de Faure Gnassingbé en arrive à empêcher un prêtre, le Père Affognon, porte-parole du Mouvement citoyen « Forces vives Espérance pour le Togo » de manifester, puis de tenir une conférence de presse dans une salle de moins de 50 personnes, il faut croire que cela peut déstabiliser la redistribution des alliances politiques suite au boycott massif des citoyens togolais des élections législatives du 20 décembre (...)

En savoir plus »
 

Togo : POUR UNE TRANSITION SANS FAURE GNASSINGBÉ

Opter pour un cadre élargi de concertation avec la Diaspora plurielle et indépendante Le 19 août 2017 grâce aux initiatives audacieuses du Président du Parti National Panafricain, Tikpi Atchadam, le peuple togolais a retrouvé un sursaut de dignité en relançant sa lutte pour mettre fin au système cinquantenaire du régime militaro-civil de Faure Gnassingbé. 1. LA POPULATION TOGOLAISE PAYE AU PRIX FORT DES CHOIX STRATÉGIQUES ERRONÉS Neuf mois après le début du mouvement la réalité d’aujourd’hui c’est un (...)

En savoir plus »
 

TOGO : VERS UN PROJET DE SOCIETE CONSENSUEL : Refonder une opposition de l’alternative

INTRODUCTION : L’HEURE DES AUDACES EST VENUE Le Togo reste un pays singulier à bien des égards. Avec un Président de la République qui n’apparaît plus en public dans son pays, tout en étant aux abonnés absents à la conférence des chefs d’Etat de l’Union africaine, la question de la présidence usurpée se pose de nouveau. Car en cas de maladie cachée et donc d’invalidité ou d’absence prolongée du Togo, le Président togolais pourrait être considéré, selon la constitution comme « démissionnaire ». Ce point (...)

En savoir plus »