jeudi, 21 mars 2019
 

La page de FIDH

Sudan : 30 women detained in inhumane conditions following involvement in protests

Kampala, Paris, 20 February 2019 – The African Centre for Justice and Peace Studies (ACJPS) and FIDH are deeply concerned about the safety of 30 women detained without access to lawyers or family members by the Sudanese National Security Intelligence Services (NISS) in Omdurman women’s prison. The detainees were targeted for their participation or suspected involvement in the ongoing protests calling for the resignation of president Omar al-Bashir. ACJPS and FIDH have gathered disturbing (...)

En savoir plus »
 

Burundi : une réforme constitutionnelle répressive pour concentrer les pouvoirs autour du seul président

Au terme d’une campagne à sens unique, où la promotion du non ou de l’abstention ont été sévèrement réprimées et des électeurs enrôlés de force, les burundais sont invités à se prononcer le 17 mai sur un projet de réforme constitutionnelle. La nouvelle note publiée aujourd’hui par la FIDH et la Ligue ITEKA montre combien ce projet menace directement les équilibres issus de l’accord d’Arusha, signé en août 2000 après plusieurs années de guerre civile. Il concentrerait notamment l’essentiel des pouvoirs autour (...)

En savoir plus »
 

Rwanda - Opération Turquoise / massacre de Bisesero : La justice refuse d’auditionner les plus hauts responsables militaires français

Le 31 octobre 2017, le président de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris confirmait la décision de ne pas faire entendre les deux plus hauts responsables de l’armée française lors du génocide des Tutsis au Rwanda. Il s’agit de l’amiral Jacques Lanxade, alors chef d’état-major des armées, et de son adjoint chargé des opérations, le général Raymond Germanos. Cette décision pourrait ouvrir la voie à un non lieu judiciaire sur les responsabilités politiques et militaires françaises dans le (...)

En savoir plus »