lundi, 25 mars 2019
 

La page de Florence Bernault (University of Wisconsin-Madison

Ali Bongo, le mal aimé

Depuis le 24 octobre 2018, le Gabon retient son souffle, accroché aux péripéties d’un gouvernement affaibli par l’accident vasculaire cérébral dont a été victime le Président Ali Bongo Ondimba (alias « ABO »). Pendant que celui-ci est hospitalisé à Riyad (Arabie saoudite), le gouvernement se tait, avant de déclarer, le 28 octobre, que le chef de l’État souffre d’une « fatigue légère ». Une analyse du site « the Conversation », signée par Florence Bernault (University of Wisconsin-Madison) Le 4 décembre, une (...)

En savoir plus »