vendredi, 19 avril 2019
 

La page de Fode roland DIAGNE

Hold-up presidentiel au SENEGAL : la troisième alternance empêchée, la première alternative reportée

C’est devenue une coutume de Macky/APR/BBY d’annoncer les chiffres avant de voler les suffrages et les faire confirmer par les institutions dédiées à cet effet (CENA, Commission de Recensement des votes et Conseil Constitutionnel). Ces forfaitures ont été réalisées lors : du référendum du waxeet 2016 des législatives du chaos orchestré de 2017 du parrainage sélection 2018 de la présidentielle "j’en fais mon affaire" 2019 Dicter aux institutions censées être non partisanes ce qu’elles doivent (...)

En savoir plus »
 

Sénégal : SONKO PRÉSIDENT en 2019 est à la portée du peuple mobilisé

Sur 22 candidats, seuls 5 ont été retenus par le biais du système arbitraire du parrainage. 5 sur 7 membres du Conseil Constitutionnel ont encore une fois perdu leur honneur en statuant à partir d’un fichier vérolé mis à leur seule discrétion excluant l’opposition, en ne respectant pas les dispositions légales du parrainage, en bafouant les droits de recours des recalés et en retenant exactement le chiffre de 5 annoncé au préalable par plusieurs responsables de l’APR/BBY libéral au pouvoir. Cette (...)

En savoir plus »
 

Les démocraties néo-coloniales libérales contre la souveraineté nationale

Pour vaincre la première phase de la lutte pour l’indépendance africaine, l’impérialisme Français a utilisé : les massacres de masses parfois génocidaire : Thiaroye en 1944, Sétif en Algérie en 1945, Madagascar en 1947-1948, Cameroun en 1955-1971, Algérie en 1954-1962, etc. les assassinats des leaders : Um Nyobé, Félix Moumié, Osendé Afana, Ernest Ouandié, Olympio, Thomas Sankara, etc. les coups d’état : Mamadou Dia, Modibo Keita, Laurent Gbagbo, etc. la mise en place de la Françafrique par le biais (...)

En savoir plus »