mercredi, 26 juin 2019
 

La page de Human Rights Watch

Attaques contre les écoles synonymes de vie brisée pour les jeunes Congolaises pendant le conflit au Kasaï

Le gouvernement congolais devrait mettre l’accent sur la sécurité dans les écoles ; mettre en application la Déclaration sur la sécurité dans les écoles De nombreuses filles ont fait l’objet d’actes d’une rare violence lorsque des groupes armés s’en sont pris à des centaines d’écoles au cours du conflit de 2016-2017 dans la région du Kasaï, déclare la Global Coalition to Protect Education from Attack (GCPEA) dans un rapport publié ce jour. Si les violences n’ont épargné aucun enfant, ce sont les jeunes (...)

En savoir plus »
 

Afrique du Sud : Des activistes harcelés dans les régions minières

Les activistes communautaires dans les régions minières en Afrique du Sud sont harcelés, intimidés et parfois victimes de violences, ont conjointement déclaré aujourd’hui Human Rights Watch ainsi que les associations Centre for Environmental Rights, groundWork et Earthjustice dans un nouveau rapport et une vidéo. Les agressions et le harcèlement ont créé un climat de peur pour les membres de la communauté qui s’efforcent d’alerter l’opinion sur les dommages que subissent leurs moyens de subsistance à (...)

En savoir plus »
 

Burundi : 10 ans plus tard, justice manquée pour le meurtre d’un activiste L’affaire Manirumva met en évidence l’impunité des hauts responsables

Le gouvernement du Burundi n’a pas su rendre justice pour le meurtre d’Ernest Manirumva, un activiste anti-corruption burundais, qui a eu lieu il y a dix ans, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. L’affaire emblématique est un exemple des interférences politiques avec les enquêtes criminelles, notamment dans les affaires sensibles sur le plan politique impliquant des activistes. Ernest Manirumva, éminent économiste, menait des enquêtes sur des allégations de corruption policière de grande ampleur (...)

En savoir plus »