mardi, 24 octobre 2017
 

La page de Human Rights Watch

ONU : La RDC n’a pas sa place au Conseil des droits de l’homme

Les États membres de l’ONU ne devraient pas voter en faveur de la République démocratique du Congo lors des prochaines élections du Conseil des droits de l’homme, en raison des violations généralisées des droits humains commises par le gouvernement et de son manque de coopération avec les mécanismes des Nations Unies dans le domaine des droits humains, a déclaré aujourd’hui Human Rights Watch. Les élections annuelles pour pourvoir les 47 sièges du Conseil des droits de l’homme se tiendront à l’Assemblée (...)

En savoir plus »
 

Cameroun : Expulsions massives de réfugiés nigérians

L’armée a refoulé 100 000 demandeurs d’asile – Torture et mauvais traitements dans des régions frontalières reculées L’armée du Cameroun a procédé à l’expulsion massive de 100 000 demandeurs d’asile nigérians afin de freiner l’expansion de Boko Haram, a révélé Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Ces retours involontaires enfreignent la requête de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) de ne pas renvoyer de personnes vers le nord-est du Nigeria « jusqu’à ce que la situation en (...)

En savoir plus »
 

Guinée : Huit ans plus tard, justice doit être rendue pour le massacre

La Guinée devrait s’employer à rendre justice, à établir la vérité et dédommager les victimes pour les crimes graves commis le 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry, ont déclaré aujourd’hui Human Rights Watch, Amnesty International et l’Association des Victimes, Parents et Ami-e-s du 28 Septembre 2009, à la veille du huitième anniversaire du massacre. Ce jour-là, les forces de sécurité ont massacré plus de 150 manifestants pacifiques, et plus de 100 femmes ont été violées. Des centaines de blessés et (...)

En savoir plus »