mardi, 26 mars 2019
 

La page de Mariam Seri Sidibe

LE CENTENAIRE D’AIMÉ CESAIRE : NÉGRITUDE OU NÉGRIPUB ?

Il y a longtemps de cela, un jeune Martiniquais montait dans un tramway à Paris. Il s’assoit face à une jeune femme effrayée par la vision de ce Nègre. S’ensuivra une discussion au cours de laquelle le jeune impétrant lui clouera le bac en lui disant « Oui Madame, je suis un Nègre et le Nègre, il vous emmerde… » C’était en 1934 et Aimé Césaire venait d’entrer dans l’histoire. France 2013. Nous sommes le 10 mai au jardin du Luxembourg. La commémoration de l’abolition de l’esclavage bat son plein. Un soleil (...)

En savoir plus »
 

RACISME NORMAL SOUS UNE PRÉSIDENCE NORMALE : LES « Y A BON AWARDS »

Il est des cérémonies qu’on aurait aimé ne jamais créer. Il est des trophées qu’on n’aurait jamais aimé à avoir à attribuer. Les « Y a bon awards » sont de ceux-là. A l’instar des « Gérard du pire de la télé », parodie des 7 d’Or avec remise d’un parpaing au lauréat, les Indivisibles remettent depuis 5 ans, la Banane d’Or du racisme médiatico-politique à diverses personnalités s’étant particulièrement distinguées dans ce domaine. Et force est de constater que ça se bouscule au portillon… A croire que la banane est (...)

En savoir plus »
 

FLAM-MAURITANIE : Trente ans de combat et retour au pays natal

C’est dans un palais de l’Est parisien comble que le Front de libération des Africains de Mauritanie a célébré son 30e anniversaire, le 13 avril. Trente ans de lutte acharnée contre la dictature du colonel Taya, et ensuite sous le régime d’Ould Abdel Aziz, pour un redéploiement de leur force en terre mauritanienne. Les FLAM, à l’instar de l’ANC sud-africaine, ont montré ainsi le chemin parcouru depuis avril 1983, de la lutte armée, au processus démocratique. Rétrospective 1986 : La Mauritanie est en (...)

En savoir plus »