lundi, 18 juin 2018
 

La page de OGDH

Guinée - Tortures à la gendarmerie d’ Hamdallaye : de hauts responsables militaires jugés à partir du 13 novembre

Sept ans après avoir été torturées à l’escadron mobile de la gendarmerie d’Hamdallaye pendant la transition dirigée par le Général Sekouba Konate, 15 victimes aux côtés desquelles la FIDH et l’OGDH avaient porté plainte dès 2012 vont pouvoir être entendues et leurs tortionnaires jugés. Très attendu, le procès des tortures commises à la gendarmerie d’Hamdallaye doit s’ouvrir le 13 novembre 2017 au Tribunal de Dixinn. Emblématique, il verra comparaître l’ancien chef d’État major des armées et l’ancien gouverneur (...)

En savoir plus »
 

Guinée - Ville morte : l’OGDH s’indigne

CONAKRY-Rien de nouveau sous le ciel guinéen ! Voilà encore, à l’occasion d’une journée ville morte, qu’une vie humaine est sacrifiée. Malgré les dénégations, les réfutations de l’utilisation des armes avec des balles réelles pendant les manifestations, en réalité le code de bonne conduite pour les responsables de l’application des lois et les principes de base sur le recours à la force et l’utilisation des armes à feu par les responsables de l’application des lois ne sont pas respectés en République de (...)

En savoir plus »
 

Guinée : Inculpation de l’ancien chef de la garde présidentielle dans l’affaire des tortures de 2010

La FIDH et son organisation membre en Guinée, l’OGDH, annoncent l’inculpation du commandant Aboubacar Sidiki CAMARA dit « De Gaulle », ancien chef de la garde présidentielle, pour sa responsabilité présumée concernant des faits de torture commis à Conakry en octobre 2010. La FIDH et l’OGDH, à l’origine de cette procédure et parties civiles aux côtés de 17 victimes dans cette affaire, se félicitent de cette avancée importante dans cette enquête judiciaire qui laisse entrevoir la tenue d’un procès. Le 31 (...)

En savoir plus »