lundi, 15 octobre 2018
 

La page de Parti de Gauche (France)

CAMEROUN : vers une élection inutile

Déclaration de la Commission Afrique du Parti de Gauche Biya 85 ans, assuré du soutien de la France, se représente à nouveau à l’élection présidentielle après 35 années de règne ! 35 ans de non-décision dont 5 passés à l’étranger au point que l’on peut se demander s’il a vraiment dirigé le pays. Ce qui est sûr c’est qu’il a construit un système basé sur la récompense, la peur et la répression, système qui fonctionne en mode quasi automatique. Mais parfois le système déraille comme lors de la catastrophe (...)

En savoir plus »
 

L’AFRIQUE INSOUMISE marche contre les dictatures et les lois de finance infâmes

Les peuples togolais, congolais marchent contre les dictatures ; les peuples nigériens, tchadiens, marchent contre les lois de finance portant austérité et politiques anti-sociales. Le peuple gabonais martyrisé par une répression aveugle, résiste et se révolte. Le peuple togolais marche sans discontinuer depuis juin 2017 et ce n’est pas le leurre d’un référendum biaisé qui pourrait l’arrêter. Nous saluons le courage et la ténacité du peuple et de ses représentants politiques d’opposition qui savent (...)

En savoir plus »
 

MALI : vigilance sur le processus électoral et soutien à la gauche radicale

Déclaration de la Commission Afrique du Parti de Gauche Le Mali programme une élection présidentielle en juillet 2018. Les enjeux sont importants : un pays coupé en deux avec une instabilité politique qui pose question (cinq premiers ministres successifs en quatre ans) une situation sécuritaire qui se dégrade, un Etat déstructuré et absent sur certaines zones du territoire incapable de mettre en œuvre l’accord de paix conclu à Alger entre le gouvernement malien, les séparatistes touaregs et d’autres (...)

En savoir plus »