mardi, 20 février 2018
 

La page de PST (Algérie)

Déclaration sur les législatives algériennes du 4 mai

1 - A une écrasante majorité, estimée à presque 72%, les masses populaires algériennes ont rejeté la mascarade électorale des législatives du 04 mai 2017. Alors que l’abstention n’aurait pas dépassé officiellement les 63 %, le vote blanc et les bulletins nuls ont explosé, atteignant pour la première fois deux millions de voix, soit 25% des votants. A cela s’ajoute la fraude qui aurait franchi, selon plusieurs témoignages, des seuils scandaleux rappelant, entre autres passages en force, celui de 1997. 2- (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Déclaration sur les élections législatives

Comme pour les élections passées, le PST ne se fait aucune illusion sur les prochaines législatives du 04 mai 2017. Loin d’être libres et transparentes, ces élections n’apporteront ni les changements démocratiques qui mettent un terme à l’autoritarisme du pouvoir et le musellement des libertés, ni l’amélioration de la situation sociale de la majorité des masses populaires écrasées par l’austérité, le chômage et le mal de vivre. La nouvelle loi électorale, taillée sur mesure pour les partis du pouvoir et (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Déclaration pour une convergence démocratique anti libérale et anti impérialiste

Depuis plus de trois ans, l’offensive libérale n’a pas cessé de rogner les mesures inconséquentes et insuffisantes, appelées pompeusement « patriotisme économique », introduites par la LFC [Loi de Finance 2016] 2009. Bien avant la chute du prix des hydrocarbures, les attaques quasi quotidiennes contre les subventions et les transferts sociaux, contre l’augmentation des salaires et les pensions, contre les acquis et les droits sociaux meublaient le discours d’une partie du pouvoir, de l’opposition (...)

En savoir plus »