jeudi, 21 mars 2019
 

La page de Reporters sans frontières

Zambie : suspension d’un média critique du pouvoir

Reporters sans frontières (RSF) condamne la suspension de la principale chaîne de télévision privée du pays par l’organe de régulation et demande aux autorités zambiennes de ne pas recourir à la censure contre les médias critiques du pouvoir en période électorale. Prime TV, l’une des chaînes privées les plus populaires et les plus critiques de Zambie, a été, le 4 mars dernier, suspendue pour un moispar l’Autorité de diffusion indépendante (IBA) pour ne pas avoir respecté les termes de sa licence de (...)

En savoir plus »
 

RDC : Un premier journaliste condamné arbitrairement depuis l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi

RSF dénonce la condamnation à douze mois d’emprisonnement d’un journaliste d’une télévision locale congolaise et demande sa libération immédiate. Les méthodes iniques utilisées pour faire taire les professionnels de l’information en RDC ne peuvent plus être tolérées par la nouvelle administration. Le journaliste de Radio Télé Sarah, Steeve Mwanyo Iwewe a été condamné le 1er mars à une peine de douze mois de prison et au paiement de 200 dollars de dommages et intérêts pour « outrage à l’autorité » à l’égard du (...)

En savoir plus »
 

Tanzanie : RSF dénonce la suspension d’un grand quotidien indépendant

Reporters sans frontières (RSF) condamne la suspension pour une semaine d’un journal très populaire, dernier acte d’une dégradation significative et alarmante de la liberté de la presse en Tanzanie. The Citizen n’est accessible ni en kiosque ni en ligne depuis le jeudi 28 février. La veille, le grand quotidien tanzanien, considéré comme un journal de référence et l’un des plus lus du pays, a été suspendu pour sept jours par l’organe chargé de la régulation de la presse écrite qui dépend directement du (...)

En savoir plus »