mercredi, 19 juin 2019
 

La page de Reporters sans frontières

Ouganda : Trois émissions de radio brutalement interrompues par la police

Reporters sans frontières (RSF) condamne l’interruption musclée par les forces de l’ordre ougandaises de trois programmes de radios privées pour empêcher la prise de parole d’un chef de l’opposition. Hope Radio, Kiraa FM et Mubende FM, trois radios locales privées, ont subi respectivement le 4 avril, le 13 avril et le 18 avril, une intrusion de la police dans leur locaux pour les empêcher de conduire une interview de l’ex-chef de file de l’opposition et candidat malheureux à la présidentielle à (...)

En savoir plus »
 

RSF adresse une lettre ouverte au Président camerounais Paul Biya

Reporters sans frontières (RSF) demande au Chef de l’Etat camerounais d’utiliser ses prérogatives pour que le journaliste Amadou Vamoulké, en détention arbitraire depuis plus de deux ans et demi retrouve la liberté. Monsieur le Président, Reporters sans frontières (RSF) sollicite votre intervention afin que le journaliste Amadou Vamoulké retrouve la liberté. L’ancien directeur général de la Cameroon Radio Television (CRTV), qui a dirigé le grand média audiovisuel public de votre pays pendant onze (...)

En savoir plus »
 

Zambie : suspension d’un média critique du pouvoir

Reporters sans frontières (RSF) condamne la suspension de la principale chaîne de télévision privée du pays par l’organe de régulation et demande aux autorités zambiennes de ne pas recourir à la censure contre les médias critiques du pouvoir en période électorale. Prime TV, l’une des chaînes privées les plus populaires et les plus critiques de Zambie, a été, le 4 mars dernier, suspendue pour un moispar l’Autorité de diffusion indépendante (IBA) pour ne pas avoir respecté les termes de sa licence de (...)

En savoir plus »