lundi, 25 mars 2019
 

La page de RFI

Sous la pression, l’Institut du monde arabe déprogramme une chanteuse sahraouie

Selon nos informations, l’Institut du monde arabe, à Paris, a déprogrammé le concert de la chanteuse sahraouie Aziza Brahim après que le Maroc a fait pression pour empêcher l’artiste de se produire. Selon une source bien informée, tout est parti d’un article paru le 29 janvier dernier sur un site marocain réputé proche du palais, le 360. Il s’émouvait de la programmation à l’Institut du monde arabe (IMA) d’Aziza Brahim, la qualifiant d’activiste du Front Polisario. Dans la foulée, l’ambassade du Maroc à (...)

En savoir plus »
 

Guinée : La soudaine hausse du prix du fuel fait enrager syndicats et société civile

Transports urbains et interurbains inexistants, banques, assurances et commerces fermés, administration paralysée, voilà le visage que présentait la capitale guinéenne et plusieurs villes de provinces mercredi 4 juillet suite à un appel à une grève et à une ville morte des syndicats et de la société civile pour protester contre la hausse de 25% du prix du carburant à la pompe. Le gouvernement appelle les grévistes à une négociation qui n’a pas été entendue pour l’instant. Cette augmentation de 25% du (...)

En savoir plus »