samedi, 15 décembre 2018
 

La page de Saïd Bouamama

L’œuvre négative du néocolonialisme français et européen en Afrique

Au moment où se « négocient » les indépendances des colonies françaises d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest, la France met en place « un système de coopération » c’est-à-dire souligne le juriste Guy Feuer « un ensemble organisé et articulé d’éléments plus ou moins interdépendants [1] ». Le « traité de coopération et de défense » que la France signe formellement avec ses colonies est bâtit selon une architecture et un contenu unique. Il inclut l’ensemble des domaines de coopération (zone Franc, coopération (...)

En savoir plus »
 

L’œuvre négative du colonialisme français à Mayotte  : un îlot de pauvreté dans un océan de misère

La mobilisation de masse qui se poursuivait début avril à Mayotte a un caractère double et hautement contradictoire. D’un côté, une protestation contre l’austérité et les mauvaises conditions de vie, dans une île qui reste largement sous-développée et dont les habitants – malgré le statut de «  département français  » accordé en 2011 – sont loin de bénéficier des mêmes droits que ceux de métropole. Mais un second aspect, terrible conséquence des méfaits du colonialisme et de l’impérialisme français, est la chasse (...)

En savoir plus »
 

Sankara et l’actualité de la révolution burkinabè

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara était assassiné dans des circonstances extrêmement troubles (où le rôle de l’impérialisme français reste encore à déterminer). Dans ce texte, Saïd Bouamama – sociologue et militant du FUIQP (Front uni des immigrations et des quartiers populaires) – restitue le parcours, les idées et l’action du dirigeant révolutionnaire burkinabè. Si le processus ouvert par la révolution sankariste fit face à des obstacles de taille et connut des limites importantes, il en souligne (...)

En savoir plus »