lundi, 20 mai 2019
 

La page de Sellouma

L’embrasement lent et déterminé de l’Intifada égyptienne.

Le régime de Moubarak continue son érosion et malgré la mainmise autoritaire, les signes de faille du système apparaissent de façon manifeste. Elles sont de trois types : démocratique, régionale et sociale. Démocratique car c’est un régime qui muselle fortement toute velléité d’opposition, même au sein de sa classe. Ces derniers temps, les partis d’opposition, même les plus mous, en ont fait les frais. A l’échelle régionale, Moubarak est un grand allié d’Israël et est soutenu financièrement par les (...)

En savoir plus »
 

Egypte/Israël/Palestine – Le mur de la honte

Dans le conflit israélo-palestinien, on oublie parfois à quel point les pays arabes jouent un rôle déterminant, ce qui est le cas de l’Égypte. Durant le siège de Gaza et l’offensive de l’armée israélienne de l’année dernière, l’armée égyptienne a été maintes fois déployée pour interdire l’accès à tout produit de première nécessité : médicaments, nourriture, et même électricité. Nous avons également pu constater le rôle actif qu’a joué le régime de Moubarak pour empêcher la tenue de la marche internationale pour Gaza. (...)

En savoir plus »
 

La protestation continue en Algérie

Pour accroître la sélectivité, le ministère de l’éducation nationale ne va pas de main morte ! Emboîtant le pas sur la grève des fonctionnaires, les lycéen-ne-s ont entamé une grève pour protester contre la surcharge des programmes, suite à la réforme des enseignements d’il y a quelques années. Cette réforme a eu pour principal objet le durcissement du niveau. Aucun moyen financier, concernant par exemple la formation des professeurs, n’a été mis en place pour faire face à ce changement quantitatif. Ainsi (...)

En savoir plus »