samedi, 25 mai 2019
 

La page de Thomas Serres

Algérie : « Libérer l’Etat de la bande de prédateurs qui l’ont privatisé »

Pour Thomas Serres, spécialiste de l’Algérie, le changement politique est inéluctable : la preuve que le pire n’est pas sûr. Quels sentiments vous inspirent ces jeunes qui manifestent depuis un mois ? Je n’avais pas vu venir ce mouvement remarquable, très émouvant, calme et organisé. Après avoir écrit L’Algérie face à la catastrophe suspendue, gérer la crise et blâmer le peuple portant sur ce système politique algérien qui n’en finit jamais de se régénérer sous d’autres formes, du parti unique au « cartel (...)

En savoir plus »