samedi, 25 novembre 2017
 

Sommet Afrique France : COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Nice, le vendredi 28 mai 2010

Entraves à la mobilisation citoyenne à Cannes et à Nice à l’occasion du sommet officiel Afrique-France

Le collectif de mouvements associatifs, syndicaux et politiques qui prépare depuis plusieurs semaines une mobilisation citoyenne à l’occasion du 25ème Sommet officiel Afrique-France, fait face à des difficultés résultant d’un inacceptable refus de coopérer de la part des autorités locales.

Les organisateurs de cette mobilisation pacifique dénoncent notamment :

L’interdiction, sans aucune motivation légale explicite, de manifester à Cannes le dimanche 30 mai à l’occasion du passage de la marche des Sans-Papiers partis de Paris le 1er mai pour arriver à Nice à la veille de ce sommet officiel. En effet « seul un rassemblement statique » leur est autorisé, sans possibilité de défiler, alors que de nombreux contacts ont eu lieu avec les services de police en amont de l’ensemble des manifestations afin d’en négocier les parcours et les lieux.

L’interdiction opposée à ces marcheurs d’entrer à pied dans Nice, la seule ville de France à leur refuser ce droit, après près d’un millier de kilomètres parcourus en un mois.

Les difficultés à obtenir une réponse et un engagement clair de la mairie de Nice pour mettre un gymnase ou une salle à disposition de la centaine de marcheurs Sans- Papiers à leur arrivée à Nice. Il est pour le moins surprenant que la mairie, qui leur a notifié par courrier que M. le Maire de Nice « ne partage pas [leurs] analyses », n’ait pas accepté tout de suite cet effort d’hospitalité en dépit de cette divergence politique, et joue la montre au point de n’avoir toujours pas donné les garanties nécessaires 48h avant leur arrivée.

Le refus, à Nice, des deux premiers parcours proposés par le collectif pour la manifestation du lundi , pourtant à distance de la zone bloquée par le Sommet officiel. Les autorités préfectorales opposent notamment l’argument des perturbations pour les Niçois, quand tout le sud de la ville sera bloqué par le dispositif policier lié au Sommet officiel !

A la veille de ce sommet officiel Afrique-France, pour lequel les collectivités locales et l’Etat français déboursent sans compter pour accueillir des chefs d’Etat dont les pires dictateurs françafricains, de telles entraves à l’expression démocratique, sous le prétexte d’une menace terroriste au nom de laquelle toutes les restrictions arbitraires devraient être acceptées, sont évidemment inacceptables. En conséquence, les organisateurs de cette mobilisation citoyenne et pacifique maintiennent leurs appels à manifester dimanche et lundi , afin de dénoncer la politique migratoire de notre pays et sa politique extérieure en Afrique.

Contacts presse :

Thomas Borrel (Survie) : 06.16.97.42.87

Geneviève Legay (ATTAC 06) : 06.16.91.15.22

Franck Gaye (Sud Education 06) : 06.33.18.21.97

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes