samedi, 21 octobre 2017
 

Construire une plateforme socialiste plus forte en Afrique

2e Conférence « Panafricanisme aujourd’hui » : Construire une plateforme socialiste plus forte en Afrique La 2e conférence sur le panafricanisme a clôturé ses travaux qui se sont déroulés les 30 juin, 1 et 2 juillet 2017 à Tunis. Environ 200 personnes (...)

En savoir plus »
 

Déclaration des Mouvements Sociaux à la 12e Édition du Forum des Peuples du Mali

Nous femmes, hommes, jeunes, étudiant-e-s, paysan-ne-s, commerçant-e-s, ouvrier-e-s, chercheurs, migrant-e-s, militant-e-s des mouvements sociaux, citoyen-ne-s d’Afrique, et d’Europe, mobilisés du 07 au 08 Janvier 2017 à Ouélessébougou, cercle de (...)

En savoir plus »
 

DÉCLARATIONS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À LA COMMISSION AFRICAINE DES DROITS DE L’HOMME ET DES PEUPLES, 58E SESSION ORDINAIRE

La Coalition des Lesbiennes Africaines [CAL], en utilisant son statut d’Observateur durement gagné, a présenté une déclaration à la Commission le jeudi 7 avril 2016. La déclaration de la Coalition à mis l’accent sur le statut de la femme sur le (...)

En savoir plus »
 

The Real Black Economy

A Global Financial Integrity report conservatively estimates that between 2003 and 2012 $529 billion left Sub-Saharan Africa through illicit flows, growing an average 13.2 percent each year. If $529 billion seems hard to grasp, it’s almost twice (...)

En savoir plus »
 

Actions contre les accaparements de terre de Bolloré

Les paysans privés de terres ont lancé une série d’occupations sur les plantations Socfin au Cameroun, au Liberia, au Cambodge et en Côte d’Ivoire en avril et mai qui se conclut avec les AG des groupes Socfin (27 mai) et Bolloré (5 juin). Rendez-vous (...)

En savoir plus »
 

Traite négrière : le CRAN assigne en justice le baron Seillière

À la veille du 10 mai, journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage, Ernest-Antoine Seillière, ancien président du Medef et du groupe Wendel, a été assigné en justice pour ses liens avec la traite négrière par le Conseil représentatif des (...)

En savoir plus »
 

Farmers fight back

"Farmers deprived of their lands are launching a series of occupations of Socfin’s plantations in Cameroon, Liberia, Cambodia and Ivory Coast," the International Alliance of Residents of Socfin Bollore’sPlantations said. French company Bollore is (...)

En savoir plus »
 

Gates Foundation’s Seed Agenda in Africa ’Another Form of Colonialism,’ Warns Protesters

’This neoliberal agenda of deregulation and privatization poses a serious threat to food sovereignty and the ability of food producers and consumers to define their own food systems and policies,’ says campaigners Food sovereignty activists are (...)

En savoir plus »
 

Malgré la pluie une belle manifestation pour l’ouverture du FSM

Pour les participant-e-s présent-e-s à Tunis depuis quelques jours, l’accueil des Tunisien-ne-s a été encore plus chaleureux que d’habitude : beaucoup nous remerciant d’être présent-e-s en solidarité suite à l’attentat meurtrier de la semaine dernière. (...)

En savoir plus »
 

FRANÇAIS ET LANGUES NATIONALES : VAINCRE LE COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ

C’est une question de développement et de démocratie. Aucun pays ne peut se développer lorsque la majorité écrasante de sa population ne comprend pas la langue officielle. La présence du français compris par 29% de la population sénégalaise n’est pas (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes