vendredi, 19 juillet 2019
 

Lancement du Forum panafricain des producteurs agricoles (Paffo)

Plus d’une centaine de participants étaient réunis du 25 au 27 octobre à Lilongwe au Malawi pour l’Assemblée générale constitutive du Forum panafricain des producteurs agricoles. Les cinq plateformes régionales des organisations paysannes africaines ont participé au lancement de cette plateforme continentale : le Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (Roppa), la Confédération sud-africaine des syndicats agricoles (Sacau), la Fédération des agriculteurs d’Afrique de l’Est (EAFF), l’Union maghrébine des agriculteurs (Umagri) et la Plateforme sous-régionale des organisations paysannes d’Afrique centrale (Propac). L’objectif du Forum est de contribuer à la définition et à la mise en oeuvre concertées de politiques agricoles sur le continent favorables « au développement durable de l’agriculture familiale, à la souveraineté alimentaire et à la préservation des ressources naturelles ». Les agriculteurs africains entendent ainsi participer pleinement aux politiques de développement agricole et de développement rural du continent. Le mandat du Forum est axé sur le lobbying, le plaidoyer et la mise en réseau notamment en termes de renforcement des capacités, de collecte de fonds et de production et diffusion d’informations. Sur le volet commercial, les producteurs africains ont rappelé que tous les accords commerciaux doivent être orientés vers le développement. Ils souhaitent notamment défendre « une protection des marchés nationaux et régionaux pour permettre aux producteurs africains de développer leur agriculture ». Dans son discours d’ouverture, Mamadou Cissoko, le président d’honneur du Roppa, a dit espérer que les paysans africains « trouvent les mots » pour se faire entendre des dirigeants du continent et de l’Union africaine. De son côté, Ibrahim Assane Mayaki, le Secrétaire exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad), a souligné que la participation des agriculteurs devait « être soutenue et partie intégrante des processus de développement, de la conceptualisation à la mise en oeuvre et l’évaluation ». S’adressant aux membres de l’assemblée, David Nabarro, le Représentant spécial des Nations unies sur la sécurité alimentaire et la nutrition, a renchéri en expliquant que « la participation des organisations paysannes aux niveaux national, régional et mondial, est une force puissante pour le développement de politiques et d’actions en faveur de l’agriculture familiale et d’un développement rural équitable ». Dans la déclaration finale de la réunion, le Forum s’est engagé à veiller à ce que les organisations de producteurs soient intégrées et prises en compte dans tous les programmes de développement ciblant les petits agriculteurs.

Source : http://www.afdi-opa.org

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes