samedi, 20 avril 2019
 

Sénégal : SONKO PRÉSIDENT en 2019 est à la portée du peuple mobilisé

Sur 22 candidats, seuls 5 ont été retenus par le biais du système arbitraire du parrainage. 5 sur 7 membres du Conseil Constitutionnel ont encore une fois perdu leur honneur en statuant à partir d’un fichier vérolé mis à leur seule discrétion excluant (...)

En savoir plus »
 

ET MAINTENANT... PAPA MACRON ?

Que nos partis refusent de se prononcer sur la mainmise de la France sur notre économie est une chose mais on ne peut pousser la complaisance jusqu’à faire de Macron la figure paternelle d’une nation aussi fière que la nôtre. Il se raconte que le (...)

En savoir plus »
 

Pour une politique alternative populaire, patriotique, panafricaine et internationaliste

On s’achemine vers la fusion de nos partis en décembre prochain : MOOM SA REW – PASTEF – RND – TAXAW TEM – YOONU ASKAN WI. Ce processus de fusion commencé par celle de Ferñent dans Yoonu Askan Wi est une inversion de la tragédie historique scissionniste (...)

En savoir plus »
 

Bilan du Référendum : Le peuple delegitime le référendum duWaxeet

Bientôt près d’une semaine après le référendum imposé par le pouvoir wadiste sans wade, voilà des extraits tirés de la presse de où en est-on ? : "Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, ce mercredi 23 mars 2016, à 10 heures, au Palais de (...)

En savoir plus »
 

Sénégal : Injustice sociale notoire de l’Etat et du président de la République à l’endroit des retraités de l’Ipres.

L’Ipres, en décidant de mensualiser arbitrairement la pension de retraite par une simple division de celle-ci par deux, sans prendre l’avis des concernés et sa revalorisation en tant que telle, s’est illustré encore dans une gestion, opaque et un (...)

En savoir plus »
 

Quel avenir pour la transition au Sénégal ?

Abdoulaye Wade, à quelques semaines de sa défaite historique du 25 mars 2012, lâcha une de ses phrases tonitruantes dont lui seul avait le secret : « Je ne vois pas comment, en l’état actuel des choses, l’un quelconque des ces postulants au pouvoir (...)

En savoir plus »
 

Sénégal : Fadel Barro : « Macky n’est pas l’homme de la rupture tant attendu »

Fadel Barro, le coordonnateur du Mouvement « Y en a marre » pense que Macky ne rassure pas. « Nous ne sentons pas une politique cohérente, une politique sérieuse allant dans le sens de répondre aux besoins du peuple sénégalais, surtout sur le plan de (...)

En savoir plus »