Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Congo Kinshasa » RDC : Communiqué de Filimbi

RDC : Communiqué de Filimbi

D 21 juillet 2015     H 05:13     A collectif FILIMBI (RDC)     C 0 messages


En date du 11 juillet 2015, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du Gouvernement de la République Démocratique du Congo, a publié un « Communiqué du Gouvernement » en réaction à la résolution du Parlement Européen qui demandait entre autres la libération des prisonniers d’opinion en RDC .

Dans ce communiqué, « le Gouvernement rejette cette ingérence inadmissible dans les affaires domestiques de la RDC, par des partenaires extérieurs qui s’octroient des compétences qui ne leur sont reconnues par aucune disposition du droit international ou des lois congolaises ».

En effet, le 9 juillet 2015, le Parlement Européen, considérant que le mouvement FILIMBI a été créé pour encourager les jeunes congolais à s’engager dans une action civique pacifique et responsable et soulignant l’importance du rôle de la société civile, a appelé les autorités congolaises à libérer immédiatement et sans conditions Yves Makwambala et Fred Bauma ainsi qu’à abandonner toutes les accusations à leur encontre, à l’encontre des autres dirigeants de Filimbi ainsi qu’à l’encontre de tout autre militant, prisonnier d’opinion ou opposant politique arbitrairement arrêté et détenu pour ses seules opinions politiques ou pour avoir participé à des activités pacifiques.

Sans considérer cette position juste et responsable des membres du Parlement Européen qui brossent de manière remarquable le contexte tel qu’il prévaut actuellement en RDC, l’auteur dudit communiqué se substitue, une fois de plus, à la justice en énumérant de nouvelles charges extrêmement graves et inacceptables contre Fred Bauma et Yves Makwambala, à savoir : " incitation à la violence et à la haine raciale ou ethnique et apologie des crimes et notamment d’appel au viol collectif de femmes de certaines communautés à travers des postings sur les réseaux sociaux."

Au regard de tout ceci, le collectif FILIMBI :

1° Salue la publication de la résolution du parlement européen et remercie, une fois de plus, les eurodéputés pour leur implication et soutien face à cette injustice.

2° Rejette avec la dernière énergie ces accusations fallacieuses

3° Condamne l’acharnement injustifié des autorités congolaises (via notamment le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du Gouvernement) envers le collectif et ceux qui lui sont associés

4° Exige, une fois de plus, l’abandon de toutes les charges liées au dossier FILIMBI et la libération immédiate et sans condition de Fred Bauma et Yves Makwambala injustement et illégalement détenus depuis le 15 mars 2015. Ceci, au vu de l’inexistence évidente de preuves pouvant supporter les chefs d’inculpation retenus contre les activistes « pro-démocratie »,

le collectif FILIMBI.

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Pour un procès en révision des tirailleurs « sénégalais » rescapés du massacre de Thiaroye

2.  Madagascar : La grève partout, les ultimatums pleuvent

3.  MADAGASCAR : Pauvreté et malnutrition dans les plantations de sisal

4.  Communist Party of Swaziland condemns imprisonment of Zonke Dlamini, calls for isolation of Mswati regime

5.  Déclaration de Yoonu Askan Wi sur les sanctions impopulaires et illégales de la CEDEAO et de l’UEMOA contre le Mali


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Fin du Traité de coopération militaire Mali-France : Le Parti SADI salue la décision du gouvernement

3.  TRIBUNE : POUR LE RENOUVEAU DE LA GAUCHE SÉNÉGALAISE !

4.  Togo : L’ANC CONDAMNE L’ATTAQUE TERRORISTE DE KPEKPAKANDI

5.  Convoi de Barkhane bloqué au Niger : « On se demande s’il y a eu même vraiment une enquête »