Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Gabon » Gabon : Université de la jeunesse de libreville

Gabon : Université de la jeunesse de libreville

D 3 février 2016     H 05:36     A     C 0 messages


En partenariat avec le FONDS DES NATIONS UNIES POUR LA DEMOCRATIE (FNUD) et les partenaires nationaux,

le Réseau des Organisations Libres de la Société Civile pour la Bonne Gouvernance au Gabon (ROLBG ) informe le public de la tenue des premières universités de la jeunesse de Libreville du 09 au 10 février 2016 à partir de 9h00 à la Chambre de Commerce de Libreville.

Ces assises réuniront environ 250 jeunes issus des mouvements associatifs, des coopératives scolaires et universitaires de Libreville, des représentants des quartiers et des groupes vulnérables auxquels s’ajouteront quelques délégués d’Owendo et d’Akanda. Pendant les panels de discussions, les jeunes leaders et les experts provenant des sphères politiques, universitaires et de la société civile débattront autour des thématiques en rapport avec l’implication des jeunes dans les processus électoraux au Gabon, de l’enjeu et des perspectives de l’élection présidentielle 2016 pour la jeunesse gabonaise.

Cette ativité a été pensée pour permettre un dialogue direct intergénérationnel donnant lieu véritablement à des échanges entre les jeunes qui aspirent à une participation politique renforcée, les représentants des partis politiques et ceux de la gouvernance politique actuelle. Au sortir de cette rencontre, sera mis en place un forum local permanent destiné à réunir les jeunes sur les questions de démocratie et de citoyenneté. Au terme de ses universités, les participants espèrent parvenir à :

1- Obtenir un consensus national sur les reformes liées au renforcement de la participation politique des jeunes dans l’optique de l’élection présidentielle de 2016 ;

2- Permettre des échanges entre les spécialistes du domaine politique, électoral ou du leadership et les jeunes ;

3- Eduquer et conscientiser les jeunes sur leurs droits et devoirs civiques afin d’élever leur niveau de conscience démocratique ;

4- Susciter un leadership responsable des jeunes en vue de promouvoir de véritables changements sociopolitiques et économiques.

Fait à Libreville, le 30 janvier 2016

Contact : Contacts : presse : 05 15 99 79 -06 33 52 91- 0279 60 79

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Pensioners woes : The need for labour movement’s concerted efforts

2.  Mali : « La guerre, c’est la politique continuée par d’autres moyens »

3.  Second revolution brings down Egypt’s president

4.  Grève et manifestation devant la préfecture le 9 avril à La Réunion

5.  Accord de coopération judiciaire France-Maroc La France, nouvelle alliée objective du système tortionnaire marocain


Les plus populaires

1.  Nigeria : Les survivantes de la traite confrontées à la pauvreté et la détresse Les autorités devraient renforcer le soutien à ces femmes au lieu de les maintenir dans des centres d’hébergement

2.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

3.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe

4.  AFGHANISTAN : L’invasion des barbares et le capitalisme du désastre

5.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.