Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Rwanda » Rwanda : http://francegenocidetutsi.org

Rwanda : http://francegenocidetutsi.org

Jacques Morel

D 17 avril 2016     H 00:05     A Jacques Morel     C 0 messages


Chers amis,
Suite à la fermeture du site web : http://www.francerwandagenocide.org/
Il est remplacé par le site web : http://francegenocidetutsi.org/
Tous les liens du type :
http://www.francerwandagenocide.org/documents/XXX
Sont à changer en :
http://francegenocidetutsi.org/XXX
Ainsi mon livre est déchargeable à l’adresse :
http://francegenocidetutsi.org/FranceCoeurGenocideTutsi-IP.pdf
(version v2.17, 13 avril 2016, 65 Megs, 1579 pages)

À l’occasion de ce 22ème anniversaire du génocide des Tutsi,
permettez moi de vous signaler quelques textes et documents.

** Faisant un état des connaissances sur le rôle de la France dans le génocide
des Tutsi
http://jacques.morel67.free.fr/RoleFranceRwanda2016.pdf
je constate qu’officiellement la France n’est pour rien dans ce génocide
alors que Paul Kagame et le FPR sont toujours accusés par la justice
française d’être les auteurs de l’attentat et, par extension, du génocide, comme
l’affirment le juge Bruguière et des auteurs comme André Guichaoua.

Pourtant les documents d’archives accessibles disent le contraire, notamment
des notes de la DGSE. La Mission d’information parlementaire a dissimulé
cette note DGSE du 11 avril 1994 qui exonérait le FPR pour l’attentat du 6.
Son contenu a été révélé par Philippe Brewaeys dans « Rwanda 1994 - Noirs et
Blancs Menteurs », Racine - RTBF, 2013, p. 157.
Le rôle de la France dans l’attentat du 6 avril 1994 et le démarrage du
génocide est un dossier qui s’épaissit.

** Quel est l’historien qui osera se saisir de ces archives ?
Rafaëlle Maison pose la question.
http://www.laviedesidees.fr/IMG/pdf/20150911_rwanda.pdf

** L’enquête sur les personnes tuées à Bisesero pendant l’opération Turquoise
n’a toujours pas été versée au dossier d’instruction des plaintes de six
Rwandais contre l’armée française. Une partie est consultable ici :
http://jacques.morel67.free.fr/BiseseroEnquete2013.html

** L’enquête d’African Rights sur le massacre de l’école de Murambi à
Gikongoro n’a jamais été diffusée. J’ai scanné la version anglaise :
http://francegenocidetutsi.org/MurambiGikongoroAfrRights.pdf
Elle a été traduite en français.
http://francegenocidetutsi.org/MurambiAfricanRightsFr.pdf
Un des principaux acteurs de ce massacre, Laurent Bucyibaruta, est en France.

** Stefaan Minnaert, un Père blanc, s’est fait virer des archives de l’ordre
à Rome pour avoir voulu faire de l’histoire plutôt que de l’histoire sainte.
Il a publié un livre « De novembre 1889 à février 1900 premier voyage de
Mgr Hirth au Rwanda », hélas épuisé.
Il a bien voulu communiquer quelques articles.

- Musinga et les Pères Blancs : Rapport politique confidentiel du 24 Mars 1918
http://francegenocidetutsi.org/DefaweMusingaEtLesPeresBlancs24mars1918.pdf

- Les Pères Blancs et la Société Rwandaise durant l’Époque Coloniale Allemande (1900 -1916)
Une rencontre entre cultures et religions, in Les Religions au Rwanda, défis, convergences et compétitions, Actes du Colloque International du 18-19 septembre 2008 à Butare/Huye, Editions de l’Université Nationale du Rwanda, Septembre 2009, pp. 53-101.
http://francegenocidetutsi.org/PeresBlancsEtSocieteRwandaiseEpoqueAllemandeMinnaert.pdf

J’ai regroupé des documents sur le rôle de l’Église catholique, en particulier
des articles de l’Osservatore Romano, ici :
http://francegenocidetutsi.org/eglise.html

Vous trouvez le livre Ruanda du chanoine Louis de Lacger ici :
http://jacques.morel67.free.fr/DeLacgerRuanda.pdf

D’autres articles de ma main sont ici :
http://jacques.morel67.pagesperso-orange.fr/
Je continue à charger des documents, à la demande, en :
http://francegenocidetutsi.org/
J’en ai beaucoup d’autres.
Je fais régulièrement des corrections sans toutefois ajouter d’éléments
nouveaux à mon livre :
http://francegenocidetutsi.org/FranceCoeurGenocideTutsi-IP.pdf
Il est utile rien que pour vérifier des dates ou l’orthographe des noms.

Je m’associe aux rescapés pour saluer la mémoire des victimes de cette horreur
qui n’aurait pas eu lieu si mon pays, la France, n’était pas intervenu au
Rwanda.

Jacques Morel