Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Est » Djibouti » Maître Zakaria Abdillahi dénonce l’enfer de la répression à Djibouti

Maître Zakaria Abdillahi dénonce l’enfer de la répression à Djibouti

D 29 septembre 2014     H 05:36     A Houssein IBRAHIM HOUMED     C 0 messages


Zakaria Abdillahi est avocat au barreau de Djibouti et Président de la Ligue des droits de l’Homme. Il fait partie d’un des rares avocats non radiés encore par le fait du prince-il est d’ailleurs le seul !-à résister quotidiennement dans le chaos imposé par le régime djiboutien sur fond de répression accrue se manifestant par des tortures, des viols, de meurtres mais surtout des détentions arbitraires au point de transformer un pays entier en prison à ciel ouvert.

Entre la Corée du Nord et Djibouti, il n’y a qu’un pas à franchir. le Président autoproclamé de Djibouti, Monsieur Ismaël Omar Guelleh dans sa fuite en avant s’est retranché dans son bunker de Haramous et continue de développer une paranoïa quasi-totale qui le pousse à considérer tout un peuple comme son ennemi. D’où sa folie meurtrière qui ne la fait reculer devant rien. Femmes, enfants et vieillards en payent les frais amèrement de leurs luttes pour l’avènement de la démocratie et de la liberté en République de Djibouti.

C’est dans cet enfer vécu de l’intérieur que Maître Zakaria Abdillahi lance un cri d’alarme à la communauté internationale, aux défenseurs des droits de l’Homme afin que cesse la répression aveugle qui frappe indifféremment les Djiboutiens parce que voulu par un seul homme, le tyran de Diré-Dawa !

Si la France a assumé d’être complice de ses crimes se perpétrant sous ses yeux au nom de la protection de ses intérêts, les Etats-Unis d’Amérique ont refusé de cautionner cette folie meurtrière et une première mesure a été prise à l’encontre des dignitaires du régime, en particulier les officiers pratiquant la torture contre des civils innocents : Le Colonel de la Police Nationale, Abdillahi Abdi et son adjoint Elmi Jess commandant la redoutable brigade spéciale de police, le Colonel Mohamed Djama Doualeh détenant le palmarès du génocide anti-Afar et commandant la garde Républicaine une sorte d’escadron de la mort se sont vus interdits de séjour pour une durée indéterminée sur le territoire américain.

En tant que militant des droits de l’Homme, j’apporte mon soutien indéfectible à Maître Zakaria Abdillahi pour que triomphe la liberté et la démocratie à Djibouti.

Je vous souhaite bonne écoute...

Houssein IBRAHIM HOUMED

https://www.youtube.com/all_comments?v=nEQd8VQOhCc

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  AFRIQUE AUSTRALE : La lutte contre le trafic d’êtres humains à la traîne derrière les engagements


5 articles au hasard

1.  Communiqué du Conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon

2.  Tunisie : les tâches économiques d’urgence du gouvernement de salut – Plan de mobilisation financière nationale

3.  Une lame de fond anti-Frères Musulmans secoue la Tunisie

4.  LIBYE : Les migrants sub-sahariens font profil bas

5.  Pétition pour une enquête parlementaire sur l’assassinat du Président Thomas Sankara et de ses compagnons.


Les plus populaires

1.  Nigeria : Les survivantes de la traite confrontées à la pauvreté et la détresse Les autorités devraient renforcer le soutien à ces femmes au lieu de les maintenir dans des centres d’hébergement

2.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe

3.  Dette et Coronavirus : L’Afrique pourra-t-elle se prémunir des effets délétères du système capitaliste et des politiques néolibérales ?

4.  Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

5.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices