Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Burkina Faso » Le Parti de gauche soutient le peuple burkinabé dans sa lutte contre les (...)

Le Parti de gauche soutient le peuple burkinabé dans sa lutte contre les manœuvres de Compaoré pour se maintenir au pouvoir

D 30 octobre 2014     H 06:25     A Parti de Gauche (France)     C 0 messages


Blaise Compaoré est au pouvoir depuis 27 ans et veut à nouveau modifier la constitution pour s’y maintenir. La limitation du nombre de mandats présidentiels (article 37 de la constitution) a en effet été enlevée en 1997 puis remise en 2000 après les manifestations populaires qui ont suivi l’assassinat du journaliste Norbert Zongo par le régime.

Inquiet pour son impunité, celui qui a conduit le putsch au cours duquel le Président Thomas Sankara a été assassiné parce qu’il osait résister au néo-colonialisme français et mettait en œuvre de vraies ambitions révolutionnaires, a fait adopter le 21 octobre 2014 par le conseil des ministres une proposition de loi sur la tenue d’un référendum pour modifier l’article 37. Les députés doivent se prononcer le 30 octobre. Les trois quarts du parlement pourraient modifier directement la constitution ou, sinon, un référendum pourrait se tenir en décembre 2014, l’élection étant prévue en novembre 2015.

Une large part du peuple burkinabé refuse cette nouvelle manœuvre du pouvoir en manifestant dignement dans les rues des principales villes contre la vie chère, contre la corruption, et contre ce coup de force constitutionnel. Nous saluons à cette occasion l’action du mouvement "Balai citoyen" qui, grâce à son action de conscientisation militante du peuple depuis un an, a été un artisan majeur de ce mouvement populaire.

Le Parti de gauche dénonce l’attitude floue du gouvernement français face à cette situation et soutient le peuple burkinabé dans sa lutte pour la dignité.

Le Parti de gauche soutient l’appel à manifester le jeudi 30 Octobre 2014 à partir de 17h30 devant l’ambassade du Burkina Faso à Paris.

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Analyse venant du Congo

2.  Douze députés Burkinabè demandent aux parlementaires français une commission d’enquête parlementaire pour élucider l’assassinat de Thomas Sankara.

3.  Sénégal : Nouvelle condamnation pour le journaliste Abdou Latif Coulibaly : trois mois de prison avec sursis et une amende

4.  BURUNDI : élections factices, répression des opposants et grâce divine face à la pandémie

5.  Afrique du sud : Challenges of Internationalism, Solidarity and Integration of Peoples


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  C’est aujourd’hui que tout commence !

3.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

4.  Non à la « suspension » du PST algérien ! C’est le régime qu’il faut suspendre !

5.  “We must keep hold of the strike weapon :” Sudanese court workers and bank workers demand dignity