Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Mauritanie » Mauritanie : Femmes et lutte syndicale

Mauritanie : Femmes et lutte syndicale

Clôture d’un atelier de Formation sur les conventions fondamentales, celles spécifiques aux femmes et les négociations collectives

D 6 août 2010     H 16:35     A عاليتا     C 0 messages


Le Mouvement National des Femmes de la CGTM en collaboration avec la Fondation Paix et Solidarité des commissions ouvrières d’Espagne, a organisé, du 05 au 06 août courant, un atelier de formation sur les conventions fondamentales de l’OIT, celles spécifiques aux femmes et les négociations collectives.

Cet atelier qui profitait aux adhérentes venus des wilayas du Hodh Echargui, Hodh Elgharbi, Assaba, Tagant , Gorgol et du Guidimakha, s’est déroulé au Centre Guide de la Migration de la CGTM à Nouakchott.

Dans son allocution d’ouverture, le Secrétaire Général de la CGTM, Abdallahi Ould Mohamed dit Nahah, a salué la mobilisation des femmes pour cet atelier qui traduit, selon-lui, leur motivation à renforcer leurs capacités syndicales. Il a réaffirmé la nécessité pour ces femmes d’appréhender le contenu des thèmes qui seront développés pour être mieux outillées à faire valoir leurs intérêts et à les défendre. Pour lui, les femmes qui constituent la majorité de la population continuent d’être victimes de la discrimination, de l’analphabétisme et des violations de leurs droits. Il a indiqué, par ailleurs, que pour remédier à cette situation, il faut qu’elles maîtrisent les notions de base sur l’action syndicales. Tout en précisant l’attachement de la CGTM à la question genre ainsi qu’à l’épanouissement des femmes sur tous les domaines d’activités, il a rappelé que la CGTM ne ménagera aucun effort afin que ses adhérentes puissent jouir pleinement de tous leurs droits.

Auparavant, c’est la présidente du Mouvement National des femmes de la CGTM, Mme Oumoukelthoum Mint Mohamed qui a intervenu en situant l’événement dans son contexte. Elle a souligné que le but de cet atelier visait à contribuer à une meilleure connaissance sur les instruments juridiques de l’OIT. Pour elle, il s’agit aussi de mieux faire connaître aux participantes le contenu des Conventions fondamentales de l’OIT et celles spécifiques aux femmes. Dans son mot, elle également cité brièvement ces conventions. Il s’agit notamment de la C87 et la C98 sur la liberté d’organisation ; la C29 et la C105 sur l’abolition du travail forcé ; la C100 et la C111 sur la non discrimination dans l’emploi, celles-ci sont spécifiques aux femmes par que ce sont elles qui subissent le plus la discrimination dans l’emploi.

Quant au Chef du département Egalité à la CGTM, la camarade Mahjouba Mint Saleck, elle a appelé les femmes à beaucoup plus de mobilisation autour de ces thèmes pour mieux revendiquer leurs droits. Elle a profité de l’occasion pour rappeler que c’est grâce à des luttes âpres et parfois au péril de leur vie que les femmes ont pu obtenir ces conventions.

Mme Oumoulkheiry Mint Sidi ElMoustaph, vice-présidente du mouvement national des femmes de la CGTM a été choisie comme formatrice principale.

A l’issue de cet atelier, les participantes formées pourront avoir une meilleure connaissance de l’OIT et de ce fait seront d’avantage en mesure de contribuer au travail de diffusion et de promotion de ces conventions. Il faut noter que l’occasion a également été en même temps saisie pour former les participantes aux techniques de négociation collective et de dialogue social.

عاليتا

Source CGTM

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  AFRIQUE AUSTRALE : La lutte contre le trafic d’êtres humains à la traîne derrière les engagements


5 articles au hasard

1.  Communiqué du Conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon

2.  Tunisie : les tâches économiques d’urgence du gouvernement de salut – Plan de mobilisation financière nationale

3.  Une lame de fond anti-Frères Musulmans secoue la Tunisie

4.  LIBYE : Les migrants sub-sahariens font profil bas

5.  Pétition pour une enquête parlementaire sur l’assassinat du Président Thomas Sankara et de ses compagnons.


Les plus populaires

1.  Nigeria : Les survivantes de la traite confrontées à la pauvreté et la détresse Les autorités devraient renforcer le soutien à ces femmes au lieu de les maintenir dans des centres d’hébergement

2.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe

3.  Dette et Coronavirus : L’Afrique pourra-t-elle se prémunir des effets délétères du système capitaliste et des politiques néolibérales ?

4.  Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

5.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices