Vous êtes ici : Accueil » Afrique du Nord » Une nouvelle organisation syndicale monte aux créneaux dans le monde (...)

Une nouvelle organisation syndicale monte aux créneaux dans le monde arabe

D 13 octobre 2014     H 05:17     A CSI     C 0 messages


Une nouvelle structure syndicale sous-régionale des pays arabes a vu le jour à l’occasion du Congrès fondateur de la Confédération arabe des syndicats (CAS), à Amman, Jordanie.

Houcine Abassi de l’Union générale des travailleurs de Tunisie (UGTT), élu à l’unanimité président de la CAS, a déclaré dans ses propos liminaires : « Ce développement historique aidera les syndicats démocratiques et indépendants du monde arabe à s’attaquer beaucoup plus efficacement et avec force aux défis énormes qu’affrontent les travailleurs de la région ».

Le Congrès présidé par Mazen Maaytah, président de l’organisation hôte, la Fédération générale des syndicats jordaniens (GFJTU), a procédé à l’élection des 32 membres du Conseil général, dont 30% des sièges sont réservés aux femmes et 10% aux jeunes travailleurs. À l’issue du Congrès, les 1 et 2 octobre, Mustapha Tlili a été élu secrétaire exécutif de la CAS.

Parmi les décisions du Congrès, la CAS a déclaré son soutien formel à l’appel à l’action de la CSI pour Gaza http://www.ituc-csi.org/ituc-call-to-action-on-gaza
Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI a déclaré : « Les travailleurs des pays arabes s’affrontent à un chômage galopant, à des inégalités abyssales en termes d’accès aux richesses et aux opportunités, à la discrimination sexuelle et à des atteintes flagrantes aux fondements-mêmes des droits démocratiques, y compris le droit des travailleurs de s’organiser en syndicats et de mener des négociations collectives en toute liberté. La structure de la CAS offre aux travailleurs et travailleuses de la région une voix nouvelle et sûre, ainsi qu’une plateforme permettant aux syndicats du monde arabe d’œuvrer en faveur d’un avenir meilleur. »

La CAS, qui est officiellement reconnue par la CSI comme une de ses structures sous-régionales, englobe 17 organisations affiliées dans 11 pays arabes. Par ailleurs, des organisations syndicales de trois autres pays ont déposé des demandes d’affiliation.