Vous êtes ici : Accueil » Afrique du Nord » Libye » Libye : Les propos racistes de Khadafi

Libye : Les propos racistes de Khadafi

D 9 septembre 2010     H 05:20     A     C 0 messages


La Fédération internationale des ligues droits de l’Homme (FIDH) et son organisation membre en Italie, la Unione Forense Per la Tutela Dei Diritti Dell’uomo (UFTDU) condamnent avec force les propos racistes insoutenables du Président libyen Mouammar Khadafi, lors d’une visite à Rome le 31 aout 2010, où il a proposé à la Commission européenne de se faire le gardien des frontières de l’Europe en échange de 5 milliards d’euros par an.

Le Colonel Khadafi avait en effet proposé de réduire le flot des migrants afin de prévenir une « Europe noire », en faisant vibrer la corde sécuritaire et xénophobe, concluant son discours par un message alarmiste et provocateur s’interrogeant sur la réaction « des européens blancs et chrétiens face à des hordes d’africains affamés et ignorants ».

A l’heure où l’Union européenne et la Libye négocient les conditions d’octroi, ainsi que le montant, d’un fond d’assistance destiné à « la lutte contre l’immigration clandestine »(1) dans le cadre de l’externalisation de sa politique migratoire, la FIDH et l’UFTDU rappellent leurs vives préoccupations quant aux graves violations des droits des migrants qui transitent par la Libye, en route pour l’Union européenne. Nos organisations soulignent les terribles conditions dans lesquelles les migrants en situation irrégulière sont détenus dans des camps en Libye, quand ils ne subissent pas des pogroms. De plus, nous rappelons que la Libye n’est pas signataire de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés, n’a pas de système garantissant le droit d’asile et pratique régulièrement des refoulements en violation du droit international. La fermeture du bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés en juin 2010 n’a fait que raviver ces préoccupations.

Dans ce contexte de violations répétées des droits humains des migrants sur le territoire libyen, de déclarations racistes au plus haut niveau de l’Etat et face au rejet de tout cadre international garantissant la protection des droits des réfugiés et des migrants, la FIDH et l’UFTDU invitent l’Union européenne et ses Etats membres à :

* dénoncer les paroles racistes tenues par le Colonel Khadafi

* renoncer au lancement des programmes de coopération prévus dans le Programme indicatif national 2011-2013 en matière de lutte contre l’immigration clandestine

* respecter le principe de non-refoulement en s’abstenant d’expulser des migrants en situation irrégulière vers la Libye.

(1) Voir le « Programme indicatif national » 2011-2013, conclu entre l’UE et la Libye, qui inclut la lutte contre l’immigration clandestine comme une des trois priorités

Source : http://www.fidh.org

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  AFRIQUE AUSTRALE : La lutte contre le trafic d’êtres humains à la traîne derrière les engagements


5 articles au hasard

1.  Cameroun : Fogue Foguito : "Emmener les candidats à parler de la santé"

2.  Guinée équatoriale : Une campagne électorale sous haute tension

3.  Guinée équatoriale : multiplication des arrestations arbitraires à la veille du sommet de l’Union africaine

4.  CÔTE D’IVOIRE : Les agences humanitaires prennent position contre le retour forcé des PDI

5.  Gambie. 100 jours à la tête du pays : Adama Barrow doit entreprendre des réformes majeures afin de rompre avec un passé violent


Les plus populaires

1.  Togo, élections législatives - Lettre ouverte du Collectif de Solidarité avec les Luttes Sociales et Politique en Afrique à l’Union européenne du 18.1.13 + réponse du SEAE du 11.1.13

2.  Afrique du sud : The Lives of Women & Girls Are Not Respected

3.  Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

4.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe

5.  Pandémie et crise socioéconomique : l’Afrique à l’ère du Covid-19