Vous êtes ici : Accueil » Afrique du Nord » Tunisie » Tunisie : Halte à l’horreur ! Stop à l’hécatombe ! Non à l’indifférence (...)

Tunisie : Halte à l’horreur ! Stop à l’hécatombe ! Non à l’indifférence !

(Migrants tunisiens disparus en méditerranée)

D 10 septembre 2012     H 12:57     A     C 0 messages


Encore une fois, plusieurs dizaines de tunisiens ont disparu, lors d’une tentative d’immigration vers l’Europe. L’embarcation de fortune avec 136 personnesà bord, (dont 10 femmes et 6 enfants) a fait naufrage entre la nuit du 6 au 7 septembre 2012, à 20 km de l’île de Lampedusa. Seuls 56 migrants ont pu être sauvés par les gardes-côtes italiens.

Le nombre de disparus et de morts en méditerranée, ne cesse de s’accroître depuis l’avènement de la révolution en Tunisie le 14 janvier 2011 et atteint désormais près de deux mille victimes.

L’hécatombe se poursuit dans une indifférence totale.Les responsables de ce drame sont :

- Le gouvernement tunisien. En tant qu’autorité, Incapable d’apporter des solutions adéquates aux problèmes sociaux des jeunes tunisiens-nes (emploi,pauvreté, sécurité…), il ferme les yeux sur le trafic des passeurs mafieux, il laisse la jeunesse tenter l’immigration illégale et risquer la mort ou la désillusion. Il doit assumer les conséquences de ce drame !

- L’union européenne. Par sa politique anti-migratoire,de fermeture et externalisation des frontières, elle encourage l’immigration clandestine, sous le contrôle des passeurs et des réseaux mafieux, responsable de milliers de morts en méditerranée.

Les associations issues de l’immigration et de solidarité avec les migrants,

présentent leur sincères condoléances aux familles de toutes les victimes de ce drame, et :

- Appellent le gouvernement tunisien à assumer ses responsabilités en matière d’emploi, de lutte contre la pauvreté et de sécurité pour arrêter cette hécatombe.
- Disent halte au trafic mafieux entre les deux rives de la méditerranée.
- Exigent du gouvernement tunisien le démantèlement des réseaux mafieux impliqués dans ce trafic.
- Appellent les forces politiques et la société civile en Tunisie à prendre à bras le corps la question des Harragas et à engager une campagne préventive dans ce sens,
- Dénoncent les politiques inhumaines en matière d’immigration menées par les gouvernements de l’Union Européenne.
- Demandent la régularisation de tous les sans papiers en France et en Europe

Appel à un rassemblement le mercredi 12 septembre à 18 heures 30 devant l’Ambassade de Tunisie Métro Saint-François Xavier - ligne 13

Premiers signataires :

ACORT,ADTF,AIDDA, AMF,ATMF, ASDHOM, ATTAC, Collectif 3C, CORELSO, CRLDHT, CSP 75, FCMA, FASTI, FSQP, FTCR, MCTF, REMCC, UNI’T, UTIT, AFAPREDSA,