Vous êtes ici : Accueil » Communiqués / luttes et débats » Comptes rendus des luttes » Déclaration finale du Forum des luttes féministes africaines

Déclaration finale du Forum des luttes féministes africaines

D 14 mars 2011     H 05:44     A     C 0 messages


Kaolack, le 4 février 2011. En vue du Forum Social Mondial de Dakar, Nous, femmes des mouvements sociaux réunies à Kaolack le 4 février 2011 à l’occasion du Forum des luttes féministes africaines,

Constatant les effets dévastateurs des crises financières, économiques, sociales, écologiques et migratoires sur la vie des femmes,

Constatant que les femmes sont les premières touchées par les impacts de ces crises,

Constatant que le système capitaliste est incapable de garantir les droits humains fondamentaux,

Conscientes que les trois systèmes d’oppression que sont le patriarcat, le capitalisme et le racisme ont des racines communes et se renforcent mutuellement et que seule une lutte articulée contre eux permettra de rétablir la justice sociale et la prise en compte effective des droits humains fondamentaux,

Dénonçons la féminisation de la pauvreté,

Dénonçons la violence faite aux femmes et aux filles sous toutes ses formes,

Dénonçons avec force les responsabilités des institutions financières internationales, des institutions financières régionales et autres cartels financiers,

Dénonçons les responsabilités des gouvernements au service du capital,

Dénonçons les responsabilités des multinationales,

Dénonçons le « système dette » qui pille les peuples de leurs ressources naturelles, humaines, matérielles et culturelles, qui entrave toute souveraineté et tout développement endogène des peuples et étouffe toute dynamique d’émancipation des femmes,

Dénonçons les politiques migratoires qui violent les droits humains et en particulier ceux des migrantes,

Fortes des luttes féministes, de la solidarité entre les peuples et des mobilisations populaires,

Nous proposons un changement radical comprenant :  Un système économique et financier au service des peuples et non du profit,

 Un mode de gouvernement démocratique assurant les droits politiques, civils, économiques, sociaux et culturels ainsi que ceux de la Nature, garantissant l’intégrité physique, morale et corporelle des femmes et luttant contre toutes formes de discriminations sexistes,

 L’abolition immédiate et inconditionnelle de la dette illégitime et odieuse avec réparations pour toutes ses conséquences sur la dignité humaine et plus spécifiquement sur celle des femmes,

 L’abolition des frontières et la libre circulation des personnes.

Nous, féministes en recherche de convergences, nous engageons à renforcer les synergies d’action avec les autres mouvements sociaux qui partagent nos objectifs et appelons à nous rejoindre dans cette lutte au Forum Social Mondial de Dakar et au-delà.

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes