samedi, 7 décembre 2019
 

Afrique du Sud : les fonctionnaires en grève illimitée

Les syndicats ont rejeté la proposition du gouvernement de 7% d’augmentation des salaires et d’une prime de logement de 700 rands par mois. Ils exigent 8,6 % pour les salaires et 1000 rands pour le logement.1,3 million d’enseignants, infirmières, policiers et autres fonctionnaires sont en grève à l’appel de 18 syndicats. Quand le ministre de la fonction publique annonce que le gouvernement n’a pas d’argent et qu’il signera cet accord salarial même si les syndicats ne le signent pas, ses administrés s’étranglent de rage et qualifient ses propos de « déclaration de guerre ». Ce qui reste en travers de la gorge de nombreux travailleurs ce sont les gros salaires des membres du gouvernement et des directeurs des entreprises d’état et les dépenses qui ont été faites pour la Coupe du monde de football. Le dirigeant de la Ligue des jeunes communistes résume bien ce que pensent beaucoup de Sud-africains qui ont du mal à joindre les deux bouts « Si le gouvernement doit faire des ponts d’or à des incapables, il peut bien augmenter les salaires des travailleurs méritants » .

Source : Cosatu Media Monitor. Traduction : renapas.rezo.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes