mercredi, 20 novembre 2019
 

Afrique du sud : Numsa parvient à un accord mettant fin à la grève dans l’automobile

Le syndicat national des métallurgistes d’Afrique du Sud (NUMSA) affilié à la FIOM, a mis fin à huit jours de grève après l’acceptation par l’organisation patronale des constructeurs automobiles (AMEO) d’augmenter les salaires de 10 pour cent en 2010.

AFRIQUE DU SUD : Le vendredi 20 août 2010, NUMSA et AMEO ont signé un accord portant sur une augmentation de 10 pour cent des salaires en 2010, et de neuf pour cent ou équivalent à l’indice des prix à la consommation, selon le taux le plus élevé, en 2011 et 2012. NUMSA avait demandé une augmentation générale des salaires de 15 pour cent après l’offre initiale de sept pour cent présentée par AMEO.

Le règlement comporte également un accord pour cesser d’utiliser dès janvier 2011 une main-d’œuvre fournie par des intermédiaires, une amélioration des prestations médicales, de retraite, et autres avantages pour les salariés employés à court terme, et également une indemnité de 10 pour cent de dioxyde de carbone qui s’ajoute au salaire des soudeurs et des peintres au pistolet, ainsi que l’extension des prestations au personnel employé sous contrat à court terme.

L’accord a été conclu avec AMEO qui représente les sept constructeurs automobiles BMW, Mercedes-Benz, Ford, General Motors, Nissan, Toyota et Volkswagen, ainsi que deux constructeurs de camions et d’autobus/autocars, Nissan Diesel et MAN Truck and Bus. La presse a rendu compte de l ’impact des huit jours de grève qui a occasionné une perte de production de 17.000 véhicules. Le personnel a repris le travail le 23 août 2010.

Cherisse Fredricks

Source : www.imfmetal.org

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes