mercredi, 20 septembre 2017
 

Angola : nouvelles arrestations de jeunes opposants

Dix-huit jeunes activistes angolais ont été arrêtés samedi à Lobito, capitale de la province de Benguela (côte atlantique), lors d’une manifestation de soutien aux 15 opposants incarcérés depuis juin à Luanda, a-t-on appris mardi auprès de leur avocat David Mendes.

Parmi les personnes arrêtées figurent Sigilo Suburbano et Avisto Botha, deux rappeurs engagés et connus en Angola.

"Le procureur général de la province de Benguela accuse mes clients d’avoir troublé l’ordre public", a affirmé David Mendes, qui n’a pas pu rencontrer les prisonniers car ils n’ont pour le moment "pas le droit de recevoir de visites, ni de leur famille, ni de leurs avocats".

Selon M. Mendes, les 18 jeunes hommes devraient être maintenus en détention au moins jusqu’à leur procès qui pourrait se dérouler jeudi ou vendredi.

Sollicitée, la police a refusé de commenter ces arrestations.

Environ 60 personnes s’étaient rassemblées dans l’après-midi pour protester contre la détention des 15 prisonniers de Luanda, incluant le rappeur Luaty Beirao, qui a interrompu fin octobre une grève de la faim après 36 jours de jeûne.

Les détenus de Luanda sont accusés de rébellion et de tentative de destitution du président José Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis 1979.Â

Les manifestants, dont la plupart appartiennent au Mouvement révolutionnaire de l’Angola, considèrent les détenus de Luanda comme des prisonniers de conscience ou politiques. Le Mouvement révolutionnaire de l’Angola demande le départ du Président depuis 2011, mais également plus de justice et de liberté d’expression.

Selon un manifestant qui a échappé aux forces de l’ordre, ayant requis l’anonymat pour des raisons de sécurité, la police est intervenue avec violence.Â

L’Angola, deuxième producteur de pétrole d’Afrique, subit de plein fouet la crise pétrolière qui aggrave encore les conditions de vie de la population. Plus d’un tiers (36,6%) des Angolais vivent sous le seuil de pauvreté, selon le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Source http://www.afriqueexpansion.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes