samedi, 25 novembre 2017
 

ADY GASY, de Lova Nantenaina

En sortie nationale

Les Mercredis du cinéma de l’AFASPA, en partenariat avec la CCAS d’EDF, le CE de la Caisse d’Epargne, présentent

en Sortie nationale ADY GASY, de Lova Nantenaina Grand Prix Eden du Documentaire Lumières d’Afrique de Besançon Prix Fé Nèt Océan Indien FIFAI Le Port

« Les Chinois fabriquent les objets, les Malgaches les réparent. » Il y a ceux qui font des chaussures à partir de pneus, ceux qui fabriquent des lampes à partir de boîtes de lait condensé sucré, ceux qui transforment en médicaments et savon les os de zébus. Imaginons un instant un futur où le système économique viendrait à lâcher : ceux qui tomberaient de haut auraient peut-être du mal à se relever, tandis qu’à Madagascar, on saurait s’adapter grâce à ce sens de la débrouille, le « ADY GASY ».

Nos ancêtres disaient : « Comme on lance un lasso aux cornes des zébus, on lance la parole aux cœurs des gens sensés ». Telle est l’ambition démesurée de ce film, vous restituer la parole de notre grande terre peuplée de rochers, de zébus et d’ancêtres bienveillants ; peuplée aussi d’artistes, de paysans, et de débrouillards en tout genre. Cette parole, qu’elle explique les gestes ou les âmes, est toujours digne, souvent enjouée ou cocasse, parfois désemparée ou révoltée, mais jamais amère.

« J’ai cherché à construire ce film comme on construit un KABARY, l’art oratoire traditionnel. Créer un KABARY consiste à observer le quotidien afin d’énoncer, sous forme de proverbes, des vérités fondées sur l’expérience. Ces proverbes sont le socle de l’argumentation, ils conduisent à l’exposition d’un point de vue à faire partager. A partir de la terre, certains personnages cultivent du riz ou des légumes. A partir de boîtes de conserve usagées, d’autres fabriquent des jouets, des lampes à pétrole ou des instruments. Pour ma part, c’est à partir d’images et de sons, que je tente de faire un KABARY en construisant le film par étapes et par assemblage comme ceux que je filme construisent leurs objets ou leur spectacle. »

Mercredi 8 Avril 2015 à 20h Au cinéma LA CLEF, 34 rue Daubenton, Paris 5e (Métro Censier-Daubenton) Débat à l’issue de la projection en présence du réalisateur et des producteurs Participation aux frais : 5€


AFASPA (Association française d’amitié et de solidarité avec les peuples d’Afrique) 13 rue Pierre et Marie Curie 93170 BAGNOLET, France 01 49 93 07 60 / fax : 01 49 93 08 31 / afaspa@wanadoo.fr / www.afaspa.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes