dimanche, 15 juillet 2018
 

Swaziland : Quatre syndicalistes grièvement blessés par la police au cours d’une manifestation pacifique

La semaine dernière, plus de 500 manifestants qui participaient à une marche pacifique organisée par la Confédération syndicale du Swaziland (TUCOSWA) ont été violemment réprimés par la police au moyen de tirs de balles en caoutchouc et de grenades assourdissantes, simplement parce qu’ils souhaitaient attirer l’attention sur les revendications des travailleurs.

La marche était organisée dans l’intention de remettre une pétition au bureau du vice-premier ministre, réclamant l’introduction d’un salaire minimum et d’amendements à la loi relative au travail, interdisant le remplacement des travailleurs pendant les actions de grève. Elle réclamait également l’interdiction des pourvoyeurs de main-d’œuvre, ainsi que la fin des abus dont sont victimes les travailleurs de l’industrie de la canne à sucre.

La police a interdit aux manifestants d’accéder aux rues principales et les a empêchés de rejoindre le bureau du vice-premier ministre au moyen de canons à eau et de grenades lacrymogènes. Ils ont également attaqué les manifestants avec des matraques. Quatre membres de la TUCOSWA ont été grièvement blessés et transportés à l’hôpital et un autre a été emmené par la police pour interrogatoire avant d’être relâché.

« Nous condamnons avec force la répression violente de cette manifestation pacifique. Le gouvernement du Swaziland devrait pleinement harmoniser la loi relative à l’ordre public avec les dispositions de la Convention 87 de l’OIT afin de garantir le respect de la liberté d’association. Il devrait également suivre le code de conduite élaboré avec l’aide de l’OIT, » a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes