mercredi, 20 septembre 2017
 

Zimbabwe : La CSI soutient les manifestations du ZCTU

Le Zimbabwe Congress of Trade Unions (ZCTU) a annoncé qu’il organisera des manifestations le 11 avril 2015 avec la participation de ses six sections régionales, à Harare, Bulawayo, Gweru, Mutare, Masvingo et Chinhoyi. Ces manifestations visent à attirer l’attention sur un éventail de problèmes qui affectent directement les travailleurs, dont la décision du gouvernement de geler et revoir à la baisse les salaires, l’introduction de réformes visant la déréglementation du marché du travail, les retards de paiement ou le non-paiement des salaires, ou encore le non reversement aux syndicats des cotisations d’affiliation – toutes contraires aux conventions collectives en vigueur.

La police dans les villes de Bulawayo, Mutare et Masvingo avait, dans un premier temps, refusé d’accorder des autorisations pour les manifestations mais est, par la suite, revenue sur sa décision après que la police de Harare n’eût donné son feu vert à la manifestation prévue dans la capitale zimbabwéenne. Un verdict du tribunal de grande instance était aussi attendu jeudi après-midi, suite à un pourvoi introduit par le ZCTU.

Un article paru dans le quotidien pro-gouvernemental The Herald a dénoncé les actions protestataires du ZCTU, accusant celui-ci d’être manipulé par des forces extérieures comme le Mouvement pour le changement démocratique (Movement for Democratic Change).

Une Commission d’enquête de l’OIT en 2010 a chargé le gouvernement d’ingérences graves dans les assemblées et manifestations du ZCTU, notamment une injonction qui oblige les syndicats à obtenir une autorisation de la police pour pouvoir organiser de tels rassemblements. Cette ingérence constitue une atteinte à la Convention 87 de l’OIT sur la liberté syndicale, de même qu’à la Convention 98 sur la négociation collective. Le gouvernement s’était engagé auprès de l’OIT à veiller à ce que la police et les forces de l’ordre zimbabwéennes reçoivent une formation et une éducation pour prévenir des violations de ce genre à l’avenir mais cinq ans plus tard, les ingérences se poursuivent.

Il incombe au gouvernement du Zimbabwe de respecter les conventions internationales qu’il a ratifiées, de même que les dispositions de sa propre Constitution nationale. Au lieu de réprimer l’activité syndicale, le gouvernement devrait permettre que les structures de négociation collective et de dialogue social existantes servent à sauvegarder la paix sociale et le développement économique du pays.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes