samedi, 20 octobre 2018
 

ZIMBABWE : la dictature recule

Le tribunal qui jugeait les six camarades de l’ISO (International Socialist Organisation), notre organisation soeur, du Zimbabwe, les a condamnés à deux ans de prison avec sursis et 420 heures de travaux d’intérêt général.

Rappelons que pour avoir organisé un débat sur le printemps arabe, la police de la dictature de Mugabe les avait accusés de trahison et ils encouraient la peine de mort.

La plupart des camarades ont été torturés, et l’un d’eux, David Mpatsi, est mort des suites de ses conditions de détention. Indéniablement, les effets conjugués d’une accusation dont le dossier était vide et la solidarité internationale ont fait reculer la dictature de Mugabe qui, comme tous les dictateurs, voit d’un bien mauvais oeil tant les révolutions arabes que les militants anticapitalistes de son pays.

Paul Martial

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes