samedi, 25 novembre 2017
 

Annahj Addimocrati exprime sa solidarité avec le peuple de Burundi

Annahj Addimocrati suit avec intérêt la situation politique au Burundi notamment depuis le début de l’insurrection populaire le 27 avril 2015, déclenchée principalement, par la volonté de l’actuel président, Nkurunziza, à briguer un 3e mandat à la tête de l’état.

Obsédé par le pouvoir, à l instar du dictateur Burkinabé déchu, Blaise Compaoré, Nkurunziza continue à faire face aux divers protestations par la répression sauvage.

Annahj Addimocrati ,partant de ses principes internationalistes :

1-Dénonce avec force la politique de répression du régime despotique et policier en place et exprime son entière solidarité avec le peuple de Burundi et particulièrement les familles et les camarades des « victimes » de cette répression ( martyrs, blessés, détenus, refugiés…)

2-Exprime son soutien au peuple de Burundi et ses aspirations à la démocratie et à la justice sociale, exige le départ de Nkurunziza et la mise en place d’un véritable régime démocratique.

3-Exprime son appui inconditionnel à ses luttes populaires dirigées par la coalition de gauche (coalition démocratique pour le changement),comme avant-garde de la lutte de terrain menée par un front plus large regroupant les forces vives du pays y compris les composantes démocratiques et combatives de la société civile.

Vive les luttes de nos peuples pour la démocratie et la libération nationale sur la voie du socialisme.

Secrétariat national

Rabat le 2 Juin 2015.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes