mardi, 21 novembre 2017
 

Cameroun : ASSASSINAT De YOH EMMAN MOISE, MILITANT DU MANIDEM

Communiqué

Le 17 mai dernier, nous attirions déjà l’attention des uns et des autres sur le climat délétère que fait régner à Kalon (dans l’Arrondissement de Kon Yambetta), le sieur Mantoh Jean, ci-devant chef de cette localité, avec la complicité active de messieurs ELEBE Balthasar (le Commandant de la Brigade de Gendarmerie) et Mr KAMDOUM Isaac, le Sous-Préfet de céans.

En effet, ces trois quidams sèment terreur et désolation à Kalon (Kon Yambetta) et martyrisent plus particulièrement tous ceux qui – et notamment les militants du Manidem - osent s’opposer à leur funeste dessein de brader les terres fertiles de la région à certaines élites prédatrices du régime RDPC et ainsi qu’à des spéculateurs fonciers.

C’est ainsi donc que Mr YOH EMMAN Moïse, militant du Manidem, a été assassiné à l’arme blanche dimanche dernier (05 Septembre) à KALON par un certain ALOUN Lucas, notoirement reconnu comme l’homme de main du sieur MANTOH Jean.

Les autres militants du Manidem ne sont toujours pas à l’abri des foudres du « trio infernal de Kon Yambetta » (le Chef du village, le Commandant de brigade, et le Sous-Préfet), et ce malgré la mise en garde adressée à cet effet à Mr le Préfet du Mbam-Inoubou par la Direction de notre Parti le26 Juillet dernier à Bafia.

Le MANIDEM tient donc les autorités publiques du MBAM-INOUBOU pour responsable de cet assassinat et ainsi que de tout ce qui pourrait arriver à nos autres camarades.

Le MANIDEM que des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre des fauteurs de trouble (« le trio infernal » de Kon Yambetta), et que justice soit rendue à la famille du défunt.

Pour le Bureau Politique

Le Secrétaire General Richard-Martin NTONDO Le Président Pierre ABANDA KPAMA

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes