jeudi, 22 août 2019
 

Cameroun : DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DU MANIDEM SUR LA PROCLAMATION DES RESULTATS DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE

Nous savons à ce jour, les tendances issues du scrutin du 09 octobre 2011.

Elles confirment ce que nous avons dit et redit depuis plusieurs mois, à savoir que des élections crédibles ne pouvaient avoir lieu au Kamerun sans une concertation nationale préalable ayant pour but la mise en place de nouvelles institutions consensuelles et véritablement démocratiques.Nous demandons une fois de plus, en accord avec les partis et associations signataires de la « Déclaration du Peuple Camerounais Souverain » et avec les partis signataires de la « Déclaration de Yaoundé », l’ANNULATION pure et simple du scrutin du 09 octobre 2011, et la mise en place d’un cadre de concertation pendant une période consensuelle de transition.

La Cour Suprême doit jouer son rôle, un rôle historique que la Nation et l’Histoire lui reconnaîtront.

Notre pays vit des moments graves. Le pouvoir RDPC semble totalement inconscient des risques qu’il fait courir au pays. Son attitude faite d’arrogance, de passage en force, de mépris des populations, crée des frustrations génératrices de révoltes. En refusant d’accorder la moindre attention aux propositions légitimes de l’opposition et de la société civile, le pouvoir RDPC allume le feu qui pourrait consumer le Kamerun.

Le pouvoir RDPC sera seul responsable du chaos qui pourrait détruire notre pays. Ses faux alliés de la Communauté Internationale n’hésiteront point à profiter de la moindre étincelle pour alimenter et tirer profit de la situation, au détriment des intérêts fondamentaux du Peuple Kamerunais.

Pour éviter à notre pays des lendemains qui déchantent, il est encore temps que le pouvoir RDPC et la Cour Suprême saisissent la perche que leur tendent l’Opposition, la Société Civile et les Patriotes Kamerunais.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Le Chef de l’Etat doit prendre toutes ses responsabilités.

METTONS NOUS AUTOUR D’UNE TABLE. DISCUTONS DE NOTRE AVENIR.

Le Manidem fait confiance aux Kamerunais et leur dit :

« L’Histoire est en marche. L’Histoire s’accélère. Kamerunais, Kamerunaises, tout dépend toujours de vous ».

Douala, le 18 octobre 2011

Pour le Bureau Politique ABANDA KPAMA

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes