jeudi, 22 août 2019
 

Cameroun : HALTE A LA REPRESSION CONTRE LES ETUDIANTS

Les représentants de l’Union des Populations du Cameroun en Europe viennent d’apprendre par leurs camarades à l’intérieur du pays que l’ADDEC (Association pour la Défense des Droits des Étudiants du Cameroun), association estudiantine, militant pour la défense des intérêts matériels et moraux des étudiants (le montant des inscriptions universitaires, contre la vétusté et la pénurie de logements universitaires, le manque de moyens sur les campus...) qui organisait une manifestation ce jour sur le campus universitaire de Buéa à l’occasion de la 6ème édition de la semaine de l’étudiant du du 03 au 12 mai, a vu celle-ci interdite au dernier moment à la requête du Recteur.

Malgré une tentative de négociations initiée par les dirigeants de l’ADDEC, le Recteur n’a pas hésité à faire appel à la force. Depuis le début de l’après-midi, les étudiants de l’ADDEC sont en butte avec la police anti-émeute sur le campus. Lorsque l’on a à l’esprit les répressions estudiantines antérieures qui se sont souvent soldés par des morts, l’on est en droit de craindre le pire, face à la brutalité systématique bien connue des ces escadrons de la mort.

Nous invitons chacun et chacune à médiatiser cette information afin d’infléchir la politique de répression systématique du régime de Monsieur Paul BIYA. Il est impératif de lâcher l’un des plus beaux fleurons de la françafrique au moment du changement de président en France avec une volonté affichée de ne plus soutenir les dictateurs.

Le Collectif du BCD en Europe

EMEH ELONG, Augusta EPANYA, Moïse ESSOH, NGIMBOUS BATJOM, Samuel NJUFOM, TITTI DINGONG

1 commentaire
 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes