samedi, 24 juin 2017
 

RDC : L’ANR détient-elle le correspondant burundais de la Deutsche Welle ?

Le journaliste Antediteste Niragira, correspondant burundais du média allemand Deutsche Welle, a disparu alors qu’il traversait la frontière avec la RDC, il y a deux jours. Le journaliste Antediteste Niragira se rendait en République démocratique du Congo pour effectuer un reportage sur le camp de réfugiés de Lusenda, où se trouve de nombreux Burundais.

Au moment de traverser la frontière, il y a deux jours, le journaliste a appelé sa femme. Depuis cette dernière est sans nouvelles de lui. Selon les informations recueillies par RSF, le journaliste est détenu par l’Agence nationale du renseignement congolais, au prétexte qu’il n’avait pas de visa.

Reporters sans frontières a joint un responsable de l’ANR à Uvira qui a refusé de répondre aux questions de l’organisation.

“Antediteste n’a rien à faire en prison, s’indigne Cléa Kahn-Sriber, responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières. Ce journaliste n’a enfreint aucune loi. Si les autorités congolaises ne souhaitent pas le laisser entrer sur leur territoire, qu’elles le relâchent pour qu’il puisse rentrer chez lui.”

La RDC occupe la 154ème place dans l’édition 2017 du Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes