vendredi, 20 octobre 2017
 

RDC : la VSV demande la libération des détenus politiques

L’ONG des droits de l’homme la Voix des sans voix demande à la ministre de la Justice et droits humains de s’investir pour la libération des détenus politiques. Le directeur exécutif adjoint de cette organisation, Rostin Manketa l’a déclaré jeudi 12 septembre à Radio okapi. Il a félicité la ministre pour la mise liberté conditionnelle de mille vingt-cinq détenus. Une mesure qui permet de décongestionner les prisons du pays.Selon Rotin Manketa, cette décision aidera à améliorer les conditions de détentions des prisonniers qui vivent dans des conditions à« infra humaines ».

En effet, la VSV a constaté, à travers ses activités de monitoring des conditions carcérales que la surpopulation des prisons rendent leur gestion et la prise en charge des détenus difficiles.

L’ONG a aussi demandé à la ministre de la Justice de prendre des dispositions pour régulariser les dossiers de certains prévenus en détention prolongée sans dossier judiciaire et de s’impliquer pour la fermeture de tous les lieux de détentions parallèles qui ne dépendent pas des parquets en RDC.

Source : http://radiookapi.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes