samedi, 19 août 2017
 

RDC : plus de 2 000 violations des droits de l’homme documentées en six mois

Deux mille trois cent quarante-trois cas de violations des droits de l’homme ont été enregistrés en République démocratique du Congo (RDC) au premier semestre 2016. Le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH) a livré ce bilan dans son rapport publié mercredi 13 juillet à Kinshasa.

Selon ce document des Nations unies, ces chiffres représentent une moyenne d’environ 390 violations des droits de l’homme par mois.

La même source indique que ce bilan est en légère hausse par rapport à celui enregistré en 2015 lors de la période période allant de juillet à décembre 2015. Au cours de ce semestre, 2 396 violations ont été recensées.

Les types de violations les plus documentées au cours du premier semestre 2016 sont les atteintes à l’intégrité physique avec 585 violations et 1 026 victimes.

Après ces types de violations suivent les atteintes à la liberté et sécurité de la personne.

Le Bureau conjoint note également 106 victimes d’exécutions extrajudiciaires perpétrées, selon lui, par des agents de l’Etat.

Il documente aussi 428 violations des droits de l’homme et des libertés fondamentales liées à des restrictions de l’espace démocratique.

Les auteurs de ces violations se recrutent parmi les Forces armées de la RDC, la police nationale et les groupes armés.

Il faut noter que la plupart de ces violations sont constatées dans les zones affectées par le conflit de l’Est du pays.

Un fait positif est à relever dans la lutte contre l’impunité. Au moins 79 militaires des FARDC et 35 agents de la PNC ont été condamnés pour des actes constitutifs de violations des droits de l’homme sur tout le territoire de la RDC, note le rapport du BCNUDH.​

Source : http://www.radiookapi.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes